La commission des Finances de l'Assemblée a adopté mercredi un amendement, présenté par une cinquantaine de députés de la majorité, supprimant le relèvement du taux de TVA dans les parcs à thème, a annoncé le député UMP Hervé Novelli dans un communiqué.

Cette hausse de la TVA, de 5,5% à 19,6%, fait partie de la première salve des mesures du plan de rigueur que le gouvernement compte faire adopter dès 2011 dans le cadre d'un collectif budgétaire. Pour être adopté par l'Assemblée, l'amendement devra aussi être voté mardi prochain en séance publique.

Cet amendement a été voté à l'unanimité, selon Yves Censi, vice-président UMP de la commission des Finances. Cette disposition, dont l'impact financier est faible au regard des autres mesures (90 millions d'euros en année pleine) avait suscité l'opposition de beaucoup d'élus de la majorité depuis son annonce la semaine dernière.

Frais bancaires : jusqu'à 223 € d'économies grâce à notre comparateur

Premier à se « révolter » en fin de semaine dernière, Philippe de Villiers, fondateur du parc du Puy-du-Fou (Vendée), a demandé mercredi à Nicolas Sarkozy de retirer la mesure de hausse de TVA, dans un courrier transmis à l'AFP. D'autres personnalités étaient aussi montées au créneau, parmi lesquelles Jean-Pierre Raffarin, élu de la Vienne, département du Futuroscope, et Hervé Novelli, secrétaire général adjoint du parti présidentiel.