La Caisse des dépôts (CDC) a enregistré une hausse de 8,6% de son bénéfice net en 2010, à 2,151 milliards d'euros, tiré par la contribution du Fonds stratégique d'investissement (FSI) et de la foncière Icade, selon un communiqué publié jeudi.

Jusqu'à 150 € offerts en comparant les meilleures banques en ligne

« L'année 2010 est une année excellente », a commenté le directeur général de la CDC Augustin de Romanet, lors d'une conférence de presse.

La contribution du FSI a quasiment triplé, passant de 118 à 320 millions d'euros grâce à un effet d'année pleine. Le Fonds n'avait bénéficié des apports d'actifs de ses deux actionnaires qu'en juillet, ce qui avait tronqué son exercice 2009.

Quant à Icade, il a dégagé une plus-value de 1,150 milliard réalisée lors de la vente de 23.358 logements à un consortium d'organismes mené par la Société nationale immobilière (SNI), autre filiale de la CDC. Le groupe Icade a entrepris un virage stratégique vers la détention exclusive de bureaux et de centres commerciaux.