Plan du site Rechercher

Bettencourt: trois ans d'imbroglio judiciaire autour d'un abus de faiblesse

  • MoneyVox avec AFP
Liliane Bettencourt
Liliane Bettencourt - Capture d'écran TF1

L'affaire Bettencourt a démarré il y a près de trois ans par une plainte pour un "abus de faiblesse" de la milliardaire, un dossier sur lequel enquête la juge Isabelle Prévost-Desprez, à la lumière des enregistrements clandestins révélés en juin.

C'est parallèlement à ce dossier que sont conduites plusieurs enquêtes préliminaires par le procureur de Nanterre Philippe Courroye, en conflit ouvert avec la juge Prévost-Desprez. Dans l'un de ces dossiers apparaît le nom du ministre du Travail, Eric Woerth.

2007

19 déc: Françoise Bettencourt-Meyers porte plainte pour « abus de faiblesse ». Elle soupçonne l'écrivain-photographe François-Marie Banier d'avoir profité de la vulnérabilité de sa mère Liliane Bettencourt pour obtenir des centaines de millions d'euros de dons. Le parquet ouvre une enquête préliminaire.

2008

24-25 sept: M. Banier est placé en garde à vue.

2009

19 fév: Mme Bettencourt refuse d'être examinée par un médecin et fournit l'expertise d'un neuropsychiatre qui conclut à un état de santé mental satisfaisant.

16 juil: Françoise Meyers cite en correctionnelle M. Banier, sans attendre les conclusions du parquet, qui classe le dossier sans suite en septembre.

8 déc: Le juge des tutelles refuse une mesure de protection judiciaire de Mme Bettencourt, demandée par sa fille.

11 déc: Le tribunal de Nanterre ordonne l'examen médical de Mme Bettencourt qui refuse.

Juin 2010

16 : Le site Mediapart révèle l'existence d'enregistrements pirates réalisés entre mai 2009 et mai 2010 par le maître d'hôtel de Mme Bettencourt, déclenchant l'affaire Woerth.

Juillet 2010

1er: Le tribunal de Nanterre renvoie sine die le procès de M. Banier et charge la juge Isabelle Prévost-Desprez d'un supplément d'information sur les révélations apportées par les enregistrements pirates.

2: Sur TF1, Liliane Bettencourt nie avoir subi des pressions de M. Banier.

14: Françoise Meyers demande à nouveau la désignation d'un juge des tutelles, demande jugée irrecevable par le parquet.

19: Le parquet de Nanterre refuse de transmettre à la juge Prévost-Deprez la retranscription des enregistrements.

Août 2010

17: La défense de Mme Bettencourt conteste devant la cour d'appel de Versailles le supplément d'information confié à la juge Prévost-Desprez.

28: Me Kiejman annonce que Mme Bettencourt a mis fin à la disposition qui faisait de M. Banier son légataire universel.

Septembre 2010

1er: Perquisition chez Mme Bettencourt, sur ordre de Mme Prévost-Desprez, pour chercher des pense-bêtes qu'auraient utilisés des proches de l'héritière pour la manipuler.

14: La juge Prévost-Desprez, qui a déjà procédé à des perquisitions et des auditions, peut poursuivre son enquête, estime la cour d'appel de Versailles. La défense de Liliane Bettencourt annonce un pourvoi en cassation.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox