D'après Claude Guéant, le gouvernement doit encore identifier environ 4 milliards d'euros pour atteindre son objectif de réduire de 10 milliards d'euros les niches fiscales, et rendra ses arbitrages vers le 20 septembre

Invité du « Grand rendez-vous » Europe 1/Le Parisien, Claude Guéant a réaffirmé que le gouvernement n'augmenterait pas les impôts ou la TVA. « Il y a 10 milliards de niches fiscales qui vont être supprimés pour l'année 2011 », a rappelé le secrétaire général de la présidence de la République.

« Deux paquets de trois milliards ont déjà été identifiés et communiqués », dans le secteur de l'assurance et pour financer la réforme du système des retraites, a-t-il poursuivi. « Il reste 4 milliards à identifier précisément et qui seront rendus publics à l'occasion de la transmission du projet de loi de finances (PLF) au Conseil d'Etat, c'est-à-dire vers le 20 septembre », a affirmé Claude Guéant. Le projet de budget pour 2011 doit ensuite être présenté en Conseil des ministres avant la fin du mois, probablement le 29 septembre.

Frais bancaires : jusqu'à 222 € d'économies grâce à notre comparateur

Claude Guéant a réaffirmé l'opposition du gouvernement à toute hausse des impôts. « Le président et le gouvernement ont clairement pour doctrine de refuser la logique d'augmentation générale des impôts », a-t-il dit, précisant qu'une hausse de la TVA, préconisée par certains membres de la majorité, n'était « pas prévue non plus ».