Selon des informations recueillies par l'AFP auprès du ministère de l'économie, le gouvernement français veut réduire de 3 milliards d'euros, dans le budget 2011, les niches fiscales dont bénéficie le secteur de l'assurance, dans le cadre du "coup de rabot" de 10 milliards.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Les recettes engrangées serviront à apporter à la Caisse d'amortissement de la dette sociale (Cades) les 3,2 milliards de ressources nouvelles que le gouvernement s'est engagé à lui verser.

« Ces recettes vont être constituées de trois mesures qui pèsent sur le secteur des assurances au sens large, car c'est le secteur qui a le plus intérêt à ce qu'on garantisse la pérennité du système de protection sociale », a expliqué l'entourage de la ministre de l'Economie Christine Lagarde. 

« Cela représente environ 3 milliards sur les 10 milliards d'euros de niches fiscales et sociales qui doivent être supprimés à l'automne », a-t-on ajouté de même source.