Plan du site Rechercher

Moody's dégrade les notes de neuf banques grecques

  • MoneyVox avec AFP
Banque
© Roman Levin - Fotolia.com

L'agence de notation financière Moody's a annoncé vendredi qu'elle abaissait la note de solidité financière (BFSR) et de crédit de neuf banques grecques, maintenant une perspective négative, en raison des pressions sur le secteur bancaire dans le contexte économique grec.

Lorsque l'agence de notation Moody's réévaluera la note de dette à long terme de la Grèce, elle pourrait encore dégrader les notes des dépêts et de crédit de ces banques. Les neuf établissements en question sont NBG (Banque nationale de Grèce), Eurobank, Alpha, la Banque du Pirée, Emporiki (filiale du Crédit Agricole), Agricultural Bank of Greece, General Bank of Greece (filiale de la Société Générale), Marfin Egnatia Bank et Attica, détaille Moody's dans un communiqué.

La note de la dette senior de la Banque nationale de Grèce est de "Baa2" contre "A3" auparavant, celle de la dette subordonnée d'Emporiki est de "Baa3" contre "Baa1" et celle la dette subordonnée de la Banque du Pirée est de "Ba2" contre "Baa2" précedemment.

Moody's avait déjà dégradé la note de BNG, Alpha, Eurobank, la banque du Pirée et Emporiki le 31 mars. L'agence de notation estime que le contexte économique grec a des répercusions sur la solidité du secteur financier local, qui a de plus en plus de mal à avoir accès au marchés interbancaire et obligataire et s'appuie donc sur le financement de la Banque Centrale Européenne (BCE).

"La BCE va rester une source de financement pour les banques jusqu'à ce que la confiance revienne sur les marchés. Cela dit, le soutien de la BCE n'est pas illimité, rappelle Moody's.

Mesures d'austérité : risques de conséquences sur la croissance grecque

Autre difficulté pour le secteur bancaire: la mise en place de mesures pour redresser les finances est positive pour la solvabilité du pays, mais peut avoir un coût sur la croissance à court ou moyen terme, souligne l'agence de notation, citant pêle-mêle un risque de hausse du chômage, une baisse des revenus et une moindre rentabilité pour les entreprises.

La note de la dette à long terme de la Grèce est A3 pour l'agence Moody's. L'agence d'évaluation financière Standard and Poor's a dégradé pour sa part en début de semaine de trois crans la note de la Grèce, de "BBB+" à "BB+", la reléguant dans la catégorie des investissements spéculatifs en raison des "défis politique, économique et budgétaire auxquels doit faire face le gouvernement grec".

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox