Axa Private Equity (PE), un des leaders européens du financement d'entreprises non cotées, a réalisé en deux jours deux très grosses acquisitions dans son secteur, pour une valeur cumulée de 2,6 milliards d'euros.

Jeudi, Axa PE a annoncé l'acquisition d'un portefeuille de fonds de capital-investissement d'une valeur de 1,9 milliard de dollars auprès de la banque américaine Bank of America.

Le prix payé par Axa PE n'a pas été révélé, mais selon le directeur général des fonds d'Axa PE Vincent Gombault, il y a actuellement sur ce marché une décote par rapport à la valeur du produit. En clair, le prix payé devrait être inférieur à 1,9 milliard de dollars.

Selon Axa PE, il s'agit de « la plus importante transaction sur le marché secondaire » du capital-investissement. Le marché secondaire du capital investissement est en quelque sorte le « marché d'occasion » du secteur. C'est là où s'échangent les portefeuilles de participations dans des entreprises ou dans des fonds, détenus par des acteurs du marché, comme les banques, les assurances ou les sociétés de gestion.

Le 20 avril, Axa PE avait déjà annoncé une opération similaire, avec le rachat auprès de Natixis de la majeure partie de ses activités de capital-investissement en France, d'une valeur de 534 millions d'euros. Il s'agit d'un portefeuille de participations détenues auprès de PME comme Buffalo Grill ou Maisons du Monde.

Concernant la transaction américaine annoncée jeudi, M. Gombault a précisé que 60% du portefeuille concerne de grandes sociétés. « Nous estimons que 80% du portefeuille n'a aucun risque de faillite », a-t-il ajouté.

Encore des fonds disponibles pour d'autres acquisitions

Malgré ces deux grosses acquisitions, Axa PE dispose encore de fonds importants pour d'autres transactions. Selon M. Gombault, ces disponibilités pourraient atteindre jusqu'à 1 milliard d'euros. Selon lui, les transactions pourraient concerner des banques européennes, américaines et même asiatiques.

Axa PE était sorti il y a deux ans du marché secondaire du capital-investissement en raison du manque de visibilité sur les fonds proposés.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

« Aujourd'hui nous y revenons, car nous avons amélioré notre visibilité sur les actifs présentés », grâce à un important travail de surveillance opéré par les équipes d'Axa PE, a encore indiqué le financier.

Sur le marché secondaire, les prix payés se définissent par rapport à la valeur des actifs. Quand le marché est en plein boom, il y a une surcote à payer, soit une prime qui s'ajoute à la valeur du bien. A l'inverse, quand le marché est dépressif, il y a une décote, qui se soustrait à la valeur. Il y a deux-trois ans, quand le marché était au plus bas, la décote pouvait atteindre jusqu'à -70%.

A la Bourse de Paris, l'action Axa, la maison-mère d'Axa PE, reculait de -2,48% à 15H10, dans un marché en baisse de -1,35%.