Les banques françaises ont accordé 75.000 éco-prêts en 2009, ces prêts permettant de financer à taux zéro des travaux "verts" aux domiciles des particuliers, selon un communiqué publié lundi.

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

Il s'agit d'un nouveau dispositif entré en vigueur le 1er avril 2009, et pour la Fédération bancaire c'est un "démarrage réussi".

Le gouvernement a un objectif de 200.000 éco-prêts pour la période 2009/2010.

Le montant moyen d'un éco-prêt est de 17.000 euros.

L'éco-prêt sert à financer des travaux visant à diminuer la facture énergétique des logements, comme par exemple des travaux d'isolation ou de chauffage.