Les Français se montrent plus optimistes pour 2010 quant à la situation économique du pays par rapport à 2009, et notamment en matière de pouvoir d'achat, d'emploi et de retraite, selon un sondage TNS-Sofres pour La Croix et Covéa Finance à paraître lundi.

A la question : "selon vous, l'année 2010 sera-t-elle plutôt meilleure, plutôt moins bonne ou ni meilleure ni bonne que l'année 2009", 20% des personnes interrogées estiment qu'elle sera meilleure (contre seulement 5% en 2009, soit +15 points), concernant l'économie française en général.

29% répondent que la situation sera "plutôt moins bonne", alors qu'ils étaient 68% un an plus tôt (-39 pts), et 46% pensent qu'elle sera "ni meilleure ni moins bonne" (+22 pts). (5% sans opinion).

La proportion de ceux qui estiment que la situation sera "plutôt moins bonne" atteint 58% lorsqu'il s'agit de l'évolution prévisible du chômage et de l'emploi, contre 83% l'an dernier (-25 points).

Dans ce domaine, 27% s'attendent à une situation stable (+15 pts), et 11% pronostiquent une amélioration (+8 pts). (4% sans opinion).

Sur le pouvoir d'achat, 51% des Français interrogés s'attendent à une situation "plutôt moins bonne" (-26 pts sur un an). 35% pensent que la situation ne sera "ni meilleure ni moins bonne" (+18 pts), 10% qu'elle sera "plutôt meilleure" (+ 6 pts). (4% sans opinion).

Quant au financement des retraites, 55% pronostiquent une dégradation (-14 pts), 34% une stabilité (+12 pts), 5% une amélioration (+1 point). (6% sans opinion).

Concernant le système de santé, 56% tablent sur une dégradation (-9 pts), 32% sur une stabilité (+7 pts), 8% sur une amélioration (+2 pts). (4% sans opinion).

Réalisé auprès du même échantillon, le baromètre mensuel (d'un mois sur l'autre) sur les préoccupations des Français montre également une légère baisse des inquiétudes liées au chômage et à l'emploi (70% les citent comme étant l'un de leurs sujets d'inquiétude, -3 pts par rapport à décembre 2009).

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

Les catégories modestes montrent toutefois plus d'inquiétude que la moyenne (83%, +8 pts).

Les inquiétudes sur le pouvoir d'achat diminuent aussi légèrement par rapport à décembre (42%, -2 pts), mais pas celles autour de la santé et du financement de l'assurance-maladie (respectivement 51% et 29%, soit +2 pts et +3 pts), tandis que celles liées au financement des retraites, sujet qui sera l'objet d'une réforme en 2010, restent quasi stables (42%, +1 pts).

Autre sujet de préoccupation en hausse en janvier: l'école et la qualité de l'enseignement (38%, +3pts), la sécurité des biens et des personnes (21%, +4 pts) et le rôle de la famille (19%, +4 pts).

Sondage réalisé les 4 et 5 janvier, selon la méthode des quotas, auprès d'un échantillon national de 1.000 personnes représentatif de la population âgée de 18 ans et plus, interrogées en face-à-face à leur domicile.