Si elle peut vous sembler encore loin, la rentrée scolaire se rapproche à grands pas. Et avec elle, l'achat obligatoire de toutes les fournitures. Alors, faut-il d'ores et déjà tout acheter ou attendre les derniers jours avant la rentrée en espérant des réductions ?

24 jours, ou 576 heures. Voici ce qui sépare les élèves français de la rentrée scolaire, prévue le jeudi 1er septembre. Vu comme ça, il n'est peut-être pas encore temps de s'en préoccuper, et pourtant : depuis début août, la majorité des enseignes de la grande distribution propose des promotions catalogues sur les produits de la rentrée.

Acheter le plus tôt possible

Cahiers, stylos, agenda, calculatrice... Alors que les élèves ont la liste de leurs fournitures pour la rentrée depuis plusieurs semaines déjà, vaut-il mieux attendre les derniers jours pour faire ses courses ? À en croire Olivier Dauvers, spécialiste de la grande distribution interrogé par La Dépêche du Midi, attendre serait une erreur : « Il vaut mieux acheter les fournitures au plus tard d'ici la fin du mois. Les promotions des catalogues des enseignes s'arrêtent fin août. À partir de septembre, les fournitures vont coûter plus cher, c'est sûr. Il n'y aura plus de promotions. »

Pour le moment, Leclerc propose ainsi, sur une sélection de 200 produits, le maintien des prix 2021. Les autres enseignes ne sont pas en reste : réductions immédiates ou remise créditée sur la carte de fidélité, chacun sa méthode pour attirer le plus de clients.

Et Olivier Dauvers livre un autre argument en faveur d'un achat de fournitures sans attendre : « Les prix des catalogues ont été négociés il y a plusieurs mois et n'intègrent pas toujours l'inflation, notamment sur la pâte à papier. » En revanche, les prix pourraient bien grimper dès le début du mois de septembre.

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

Forte inflation attendue

En 2021, l'association Familles de France estimait que pour un enfant entrant en 6ème, le coût d'une rentrée scolaire était de 199,34 euros en prenant en compte l'achat des fournitures, des articles de sport et de la papeterie. L'association mettait en avant une augmentation de 4,7% en cinq ans. « Nous expliquons la hausse par l'inflation. Pour rappel, l'indice des prix à la consommation a augmenté de 1,2% sur un an, selon le dernier relevé de l'Insee du mois de juillet », expliquait Familles de France dans les colonnes du Figaro.

Or, la donne est encore pire en 2022 : « Sur un an, selon l'estimation provisoire réalisée en fin de mois, les prix à la consommation augmenteraient de 6,1% en juillet 2022 », annonçait ainsi l'Insee le 29 juillet.

Allocation de rentrée scolaire, cantine, crédit d'impôt... 4 aides pour payer la rentrée

Vous l'aurez compris, mieux vaut ne pas trop tarder pour faire ses emplettes. Néanmoins, certains devront peut-être attendre la prime exceptionnelle de rentrée pour pouvoir finaliser les achats. D'un montant de 100 euros, elle sera, selon le ministre de l'Économie Bruno Le Maire, versée « courant septembre à ceux qui en ont le plus besoin. »