L'Autorité bancaire européenne a annoncé mercredi avoir proposé Gerry Cross au poste de directeur exécutif afin de remplacer le Hongrois Adam Farkas, en partance - sous les critiques - pour un lobby représentant les marchés financiers européens.

Gerry Cross, l'actuel directeur de la règlementation financière au sein de la Banque centrale d'Irlande, « sera invité à une audition publique par le comité des affaires économiques et monétaires du Parlement européen. Une fois confirmé par le Parlement européen, il sera nommé pour un mandat renouvelable de cinq ans », a fait savoir l'Autorité dans un communiqué.

S'il est nommé, il succèdera à Adam Farkas, qui doit prendre le 1er février la tête de l'Association des marchés financiers en Europe (Afme). L'Afme est un puissant lobby représentant, selon son site internet, « les principales banques mondiales et européennes ainsi que d'autres acteurs importants du marché des capitaux ».

Cette nomination a toutefois valu à l'intéressé un certain nombre de critiques, plusieurs ONG comme Finance Watch et Corporate Europe Observatory la jugeant contraire aux règles qui entourent le statut des fonctionnaires de l'Union européenne.

L'inquiétude des eurodéputés

Fin décembre, les eurodéputés ont également exprimé leurs inquiétudes concernant la nomination de M. Farkas à la tête de l'Afme. Les parlementaires ont demandé aux institutions européennes de s'abstenir de tout contact avec M. Farkas pendant deux ans et au Parlement européen d'examiner « très attentivement la question de savoir si un badge d'accès » doit lui être délivré en tant que lobbyiste.

Ces critiques rappellent celles formulées contre la nomination en 2016 de l'ancien chef de la Commission européenne, José Manuel Barroso, au sein de la banque d'investissement Goldman Sachs, après 10 ans à la tête de la Commission.