Plan du site Rechercher

Voiture : le contrôle technique, combien ça coûte ?

  • Par
  • 1 commentaire
Automobiles alignées
© Tomasz Zajda - Fotolia.com

Tous les 2 ans, vous devez présenter votre voiture au contrôle technique. Si les points de vérification sont réglementés, le prix facturé dépend du centre dans lequel vous avez déposé votre véhicule. Nos conseils pour faire des économies.

Le contrôle technique de votre véhicule est obligatoire. Et pourtant, les automobilistes sont nombreux à le zapper... D’après le Conseil national des professions de l’automobile, plus de 500 000 voitures n’auraient pas passé cet examen en temps et en heure en 2019. Des données qui ont de quoi inquiéter. Le contrôle technique sert en effet à vérifier l’état du véhicule, à s'assurer de sa fiabilité et de la sécurité des passagers ou encore à limiter les dégâts en cas d'accident avec les autres usagers de la voirie (piétons, cyclistes, conducteurs de deux roues motorisés et autres...). A l'origine de ces manquements : l’oubli mais aussi le durcissement des règles et probablement le coût de l'opération. Le prix du contrôle technique connait en effet de fortes augmentations ces dernières années. Alors, combien ça coûte de faire passer son véhicule au contrôle technique ?

Des tarifs qui ont bondi de 12% en un an !

Depuis mai 2018, les règles du contrôle technique se sont durcies, ce, malgré la pression des Gilets jaunes pour revenir en arrière. La France s’est ainsi mise en conformité avec une directive européenne datant de 2014. L’objectif ? Réduire à l’horizon 2020 de moitié le nombre de tués sur les routes européennes par rapport à 2010 et évincer de la circulation les véhicules les plus polluants. En conséquence, le nombre de points de contrôle a été revu à la hausse, passant de 123 à 133. Pour rappel, le contrôle technique doit être réalisé avant 4 ans pour les voitures neuves, puis tous les 2 ans.

Lire aussi Le malus auto a bondi à 20 000 euros le 1er janvier

Si pour les automobilistes le risque de voir recaler leur véhicule s’est de fait accru, les centres de contrôle technique ont aussi été pleinement impactés. Avec des examens plus longs et la nécessité de changer certains équipements, ils ont réévalué leurs tarifs. C’est le constat dressé fin mai 2019 par Simplauto. D’après ses calculs, le prix moyen du contrôle technique est passé de 69,10 euros avant la réforme à 77,60 euros après le 20 mai 2018, soit une progression de 12,3% « historique et inédite », selon le comparateur.

Dans le détail, les augmentations tarifaires varient du simple au triple selon les départements, les enseignes et le type du véhicule ! « À l’échelle nationale, on observe une forte disparité des prix, puisqu’ils peuvent varier de 45 euros à 110 euros pour une même prestation », expose ainsi Simplauto.

Comparer pour limiter la facture

Dans ces conditions, comment être certain de payer le bon prix ? Vous ne le pouvez pas... par contre vous pouvez faire jouer la concurrence en vous adressant à plusieurs centres de contrôle technique. Il en existe 6 500 dans l’Hexagone ! En variant les enseignes (franchises, réseaux nationaux, indépendants…), vous vous assurerez de choisir le prix le plus compétitif. En revanche, n’oubliez pas de penser à la contre-visite. Dans certains centres, la contre-visite est gratuite. Dans d’autres, elle est payante. Un prix qui ne prend évidemment pas en compte les éventuelles réparations. Et en cas de défaillances majeures, vous devez ramener votre voiture dans les 2 mois qui suivent afin que le technicien vérifie que vous avez bien réparé les défauts repérés lors du contrôle technique. C'est cela la contre-visite.

Pour vous faciliter la tâche, il existe des comparateurs en ligne comme Simplauto et Cteasy, en attendant la mise en place prochaine d’un comparateur public. Un décret paru début novembre 2019 trace en effet les contours de cet outil de comparaison. Il prévoit que les exploitants de centres de contrôle technique transmettent leurs tarifs aux pouvoirs publics.

Outre la mise en concurrence par enseigne, vous pouvez aussi mettre en compétition les villes aux alentours. En effet, le prix du contrôle technique varie d’un département à un autre et même d’une ville à une autre. D’après Simplauto, les métropoles les plus onéreuses sont ainsi, dans l’ordre, Nice (95,90 euros), Paris (87,29 euros) et Lyon (85,34 euros). A contrario, des villes telles que Limoges, Orléans et Saint-Etienne se démarquent par des tarifs inférieurs à la moyenne (respectivement : 68,80 euros, 69,67 euros et 70,29 euros). Du coup, si vous vous situez par exemple dans les monts du Lyonnais, soit quasiment à la même distance de Lyon et de Saint-Etienne, vous savez où vous adresser pour payer moins cher !

L’influence du type de véhicule sur les prix

Vous l’avez compris, les tarifs des contrôles techniques sont loin d’être uniformes. La disparité concerne aussi la typologie du véhicule. Ainsi, les voitures profitent d’un tarif moyen réduit (77,62 euros), tandis que les camping-cars paient le prix fort (82,86 euros). Les 4x4 et les utilitaires, quant à eux, se retrouvent dans des tranches de prix intermédiaires (81,95 euros et 80,72 euros).

Partager cet article :

© MoneyVox / EB / Janvier 2020

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox
Commentaires

Pour ajouter ou interagir avec les commentaires,
vous devez être connecté à votre compte Moneyvox.

Publié le 17 janvier 2020 à 09h49 - #1Petit louis
  • Homme
  • Près de l'Atlantique
  • 68 ans

Le problème avec les CT, ce n'est pas tant le coût du contrôle lui-même que le risque de casse des moteurs d'un certain âge; du fait que l'on pousse les moteurs à vide, à des régimes très élevés(3500 à 4000 t/mn).

Trouvez-vous ce commentaire utile ?Oui1Non0