CNP Assurances nomme un directeur général par intérim

  • MoneyVox avec AFP
  • ,
Logo CNP Assurances

Le groupe CNP Assurances s'est choisi vendredi un directeur général par intérim et a missionné un cabinet de recrutement pour lui trouver un nouveau dirigeant, deux semaines après l'annonce du départ surprise de son patron Frédéric Lavenir.

Le conseil d'administration du groupe a décidé de nommer Antoine Lissowski, l'actuel directeur financier, directeur général par intérim à compter du 1er septembre 2018 et ce jusqu'à la nomination du nouveau directeur général, a fait savoir CNP Assurances dans un communiqué. Le conseil d'administration annonce par ailleurs « qu'un cabinet de recrutement a été mandaté pour accompagner le choix d'un nouveau directeur général », précise le groupe, contrôlé en grand partie par l'Etat via la Caisse des dépôts.

Départ surprise

CNP Assurances avait annoncé mi-juillet par un communiqué laconique le départ de son directeur général Frédéric Lavenir, 58 ans, après six années passées à la tête de ce mastodonte du secteur. Le groupe n'avait donné aucun détail concernant les raisons de ce départ, mais celui-ci intervient à un moment où l'horizon de CNP Assurances est soumis à diverses incertitudes.

CNP Assurances, qui fonctionne principalement sur la base d'accords de distribution avec d'autres entreprises, est notamment confronté depuis 2017 à la renégociation de partenariats cruciaux. Le bal des turbulences a été ouvert dès le mois d'août 2017, lorsque l'assureur, fortement implanté au Brésil depuis 17 ans, a annoncé le non-renouvellement automatique après 2021 de son partenariat clé avec Caixa Seguridade, filiale d'assurance du deuxième groupe bancaire public brésilien, Caixa Economica Federal (CEF). Noué en 2001, cet accord a donné naissance à la coentreprise Caixa Seguradora qui contribue significativement aux gains de l'assureur français, le Brésil représentant son deuxième marché après la France.

Rapprochement avec la Banque postale ?

Fin septembre, CNP Assurances avait annoncé une entente préliminaire pour renouveler jusqu'en 2041 ce partenariat avec une finalisation initialement prévue début 2018. Mais la conclusion de cet accord a été retardée en avril par un changement de direction du côté de la banque publique brésilienne.

L'avenir du groupe se joue par ailleurs aussi en France où d'intenses discussions sont menées entre la Caisse des dépôts et le groupe La Poste en vue d'un éventuel rapprochement de la Banque postale et de CNP Assurances pour former un grand pôle financier public. Pour l'heure, les négociations se poursuivent et aucune décision n'a toutefois encore été prise, ont précisé à l'AFP deux sources proches des négociations.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.