Les aides personnalisées au logement (APL) vont baisser uniformément de 5 euros par mois et par foyer à partir d'octobre, a-t-on appris samedi auprès du ministère de la Cohésion des Territoires, chargé notamment du Logement.

Les APL subiront « une baisse de 5 euros par mois et par ménage à partir d'octobre suite à l'application d'une réforme d'économie budgétaire décidée sous le quinquennat précédent et pas encore appliquée », a indiqué à l'AFP une responsable du ministère, en précisant qu'une suppression pure et simple des APL, évoquée par certains médias, « n'a jamais été envisagée » et n'aurait « aucun sens ».

Les aides personnalisées au logement, qui bénéficient à 6,5 millions de ménages français, dont beaucoup d'étudiants (environ 800.000), coûtent 18 milliards d'euros par an au budget de l'Etat.

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

Selon un calcul de l'AFP, une baisse de 5 euros par mois et par ménage économisera 32,5 millions d'euros mensuels aux contribuables, donc un peu moins de 100 millions d'euros sur les trois derniers mois de l'année en cours.