CNP Assurances, premier assureur de personnes en France, a vu son bénéfice net augmenter de 6,2% en 2016, à 1,2 milliard d'euros, un niveau conforme aux attentes des analystes, a-t-il indiqué jeudi dans un communiqué.

Compte tenu de la forte hausse de son résultat brut d'exploitation (+12,8% à périmètre et changes constants), le groupe a revu à la hausse son objectif à l'horizon 2018 pour cet indicateur et vise désormais une croissance organique annuelle d'au moins 5% sur 2017/2018, à partir du niveau atteint l'an passé.

« Conforté par la qualité de ses performances opérationnelles et de ses résultats (...) CNP Assurances réaffirme ses perspectives de croissance », s'est félicité son directeur général, Frédéric Lavenir, cité dans le communiqué.

Le chiffre d'affaires de CNP Assurances a légèrement reculé de 0,2%, à 31,5 milliards d'euros. Il est cependant supérieur aux attentes des analystes interrogés par le fournisseur de données financières FactSet. A périmètre et changes constants, il a progressé de 1,4%.

Baisse du CA en France

En France, son premier marché, l'assureur a enregistré une baisse de son chiffre d'affaires de 2,1%, à 24,3 milliards d'euros, notamment due à la cession de sa participation dans la Banque Postale Prévoyance à la filiale bancaire de la Poste. Il constate tout de même une très forte augmentation de son activité d'épargne haut de gamme, le chiffre d'affaires de CNP Patrimoine ayant gonflé de 121% pour atteindre 958 millions d'euros.

En termes de collecte, les fonds en euros (à capital garanti mais de moins en moins rémunérateurs en raison de l'environnement de taux bas) ont souffert avec des dépôts supérieurs aux retraits à hauteur de 2,1 milliards d'euros. A l'inverse, les contrats en unités de compte ont affiché une collecte nette de 1,9 milliard d'euros. Ces produits, plus risqués, car les fonds placés peuvent être perdus, sont aussi susceptibles de rapporter davantage.

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

Au Brésil, son deuxième marché, CNP Assurances a enregistré une croissance de 12,2% de son chiffre d'affaires, à 3,5 milliards d'euros. Cette évolution a été soutenue par le lancement de sa plateforme d'assurance 100% numérique YOUSE.

Le groupe français, qui avait renoncé début février à acquérir deux filiales de la banque d'investissement brésilienne BTG Pactual, a confirmé ses ambitions dans ce pays. « Ca ne change rien à la stratégie du groupe qui est d'avoir une expansion en Amérique latine, au Brésil mais aussi dans des pays comme l'Argentine et la Colombie », a souligné le directeur adjoint en charge des finances, Antoine Lissowski, lors d'une conférence téléphonique.

CNP Assurances a en outre annoncé jeudi son intention de proposer un dividende de 0,80 euro au titre de 2016, contre 0,77 euro un an auparavant.