La Caisse des dépôts (CDC) a enregistré un bénéfice net de 1,07 milliard d'euros au premier semestre, en hausse de 6,6%, portant son niveau de fonds propres consolidés à près de 22,9 milliards d'euros (hors gains latents).

« Ce résultat s'inscrit dans un contexte de reprise en Europe », observe Pierre-René Lemas, directeur général du groupe, cité dans un communiqué. « Il reflète les bonnes performances opérationnelles de nos filiales et la gestion financière rigoureuse de la Caisse des Dépôts, qui permettent de préserver nos marges malgré le niveau particulièrement bas des taux d'intérêt », poursuit-il.

La contribution du pôle Caisse des dépôts au résultat net du groupe a progressé de 5% à 474 millions d'euros, « sous l'effet de conditions de refinancement favorables et d'une gestion performante des portefeuilles », souligne le groupe. Sur les six premiers mois, toutes les filiales de CDC, à l'exception, d' Icade ont contribué positivement au résultat du groupe.

La contribution de CNP Assurances est restée quasiment stable à 225 millions d'euros au 30 juin, celle de La Poste s'est élevée à 111 millions, ou encore celle de Bpifrance s'est établie à 204 millions. La contribution de la société foncière Icade est ressortie à -31 millions en raison de dotations pour pertes de valeurs constatées sur certains actifs, selon le communiqué.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Le produit net bancaire du groupe ressort à près de 2 milliards d'euros sur le premier semestre.