Le gendarme boursier français et l'Union nationale des associations familiales (Unaf) s'associent pour renforcer l'accompagnement des personnes dites protégées dans le domaine financier, ont annoncé les deux organismes jeudi dans un communiqué conjoint.

Le régime de personne protégée ou majeur protégé désigne des personnes majeures se trouvant dans l'impossibilité de pourvoir seules à leurs intérêts qui sont de ce fait gérées par un tiers.

La convention de partenariat signée pour deux ans entre l'Autorité des marchés financiers (AMF) et l'Unaf a pour objectif « de développer l'information et la pédagogie financières » à destination des personnels en charge de la gestion de comptes pour tiers mais aussi des familles et tuteurs familiaux, expliquent les institutions dans leur communiqué. Elles s'engagent notamment à développer des formations pour les personnes en charge de la gestion de comptes pour tiers et « relayer auprès des familles, et en particulier des tuteurs familiaux », les informations concernant les concepts et produits financiers.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

L'AMF sera en charge des formations et affirme dans ce communiqué en avoir déjà organisé quatre pour 300 collaborateurs de l'Unaf et des Udaf (Unions départementales des associations familiales).