Les prix des logements anciens en France sont restés stables au deuxième trimestre par rapport aux trois mois précédents, selon l'indice Notaires-Insee publié jeudi.

Trouvez le taux le plus bas pour votre projet immobilier !

D'avril à juin, les prix des appartements ont reculé de 0,3% tandis que ceux des maisons progressaient de 0,2%, selon ces données provisoires. Sur un an toutefois, les prix des logements anciens affichent un recul de 1,2% en France : -1,1% pour les appartements et -1,3% pour les maisons.

Recul en Ile-de-France, augmentation en province

En Ile-de France, l'indice reflète un léger recul des prix des logements anciens de 0,5%, au deuxième trimestre comparé au premier. Sur un an, les prix franciliens ont diminué de 2,0%. Le recul est plus marqué pour les maisons, dont les prix cèdent 3,3%, que pour les appartements (-1,4%).

En province, les prix de l'ancien ont très légèrement augmenté au deuxième trimestre (+0,2%), avec des évolutions opposées selon le type de bien. Les prix des appartements ont ainsi très légèrement diminué de 0,2% tandis que ceux des maisons progressaient de 0,4%. Sur un an toutefois, comme en région parisienne, les prix des logements anciens en province s'inscrivent en baisse (-0,8%) au deuxième trimestre : un repli de même ampleur pour les maisons que pour les appartements. Au premier trimestre, le repli était de 1,8%.