Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement, a évoqué mercredi une baisse d'impôts de 1,2 à 1,3 milliard d'euros, supérieure à la baisse de 1,16 milliard annoncée au printemps.

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

Sur France 2, le ministre de l'Agriculture a présenté à grands traits le « conseil des ministres de rentrée » prévu à l'Elysée en assurant qu'il n'y aurait « pas d'annonce précise » mais « une prise de contacts, une mise à niveau générale ».

Relancé sur le pouvoir d'achat, il a assuré : « le pouvoir d'achat, c'est plus d'un milliard d'euros - 1 milliard 200 à 300 millions d'euros - qui sera distribué au travers de la baisse d'impôts ». Le quotidien Le Monde avait évoqué mardi un coût de 1,25 milliard pour cette réduction fiscale annoncée le 16 mai par le gouvernement, assurant qu'elle avait bénéficié à 4,2 millions de contribuables au lieu de 3 millions prévus.