HSBC France : résultat net en hausse de 19,3% en 2013, à 383 millions d'euros

  • Par
Logo HSBC sur un immeuble
CC Jun Acullador/Flickr

La filiale française du groupe HSBC vient de publier ses résultats 2013 : la banque affiche un résultat net de 383 millions d’euros, en hausse de 19,3% par rapport à l’année 2012. Dans le même temps, HSBC France a poursuivi sa politique de conquête de clients « premier » qui représentent aujourd’hui plus de 45% de sa clientèle.

HSBC France vient de publier le bilan de son activité 2013. Au cours de l’année écoulée, « une année de conjoncture morose en France » souligne la banque dans son communiqué, les résultats de HSBC France sont plutôt positifs. Son résultat net part du groupe s’établit à 383 millions d’euros, contre 320 millions d’euros en 2012. Son produit net bancaire (PNB, équivalent au chiffre d’affaires) s’inscrit en hausse de 6% par rapport à l’année 2012, à 2,22 milliards d’euros.

Ces bons résultats s’expliquent principalement par « la bonne performance d’ensemble des métiers, avec une répartition des revenus des différents métiers opérationnels plus homogène qu’en 2012 » et par « l’impact d’ajustements comptables, tels que la variation de la valeur de la dette propre en option juste valeur », détaille le dernier document de référence de la banque.

850.000 clients en 2013

En ce qui concerne plus précisément la banque de particuliers et de gestion de patrimoine, les chiffres dévoilés par HSBC France sont tout aussi positifs. Elle totalise désormais environ 850.000 clients dont plus de 45% de clients « premier », c'est-à-dire disposant d'un patrimoine financier d'au moins 75.000 euros ou d'un crédit immobilier d'au moins 150.000 euros. « La clientèle HSBC premier reste le marché sur lequel la France souhaite porter un effort commercial particulier et continue de faire l’objet d’une conquête dynamique, avec environ 36.000 nouvelles entrées en relation », détaille la banque.

Le total des actifs confiés par les clients particuliers s’élève en fin d’année à 34,4 milliards d’euros contre 32,8 milliards d’euros un an auparavant. La gestion de patrimoine bénéficie de l’augmentation des dépôts clientèle, dont les encours s’établissent en 2013 à 13,4 milliards d’euros, avec une progression de 2% des dépôts, en particulier les dépôts à vue dont l’encours à 5,8 milliards d’euros progresse de 6,4%, « un rythme supérieur au marché », précise le rapport.

La collecte de l’assurance-vie inférieure aux attentes

Dans le domaine de l’assurance-vie, « les actifs détenus pour le compte de la clientèle par la compagnie d’assurance-vie progressent encore », souligne le communiqué et représentent 18,5 milliards d’euros contre 17,6 milliards un an plus tôt (+5%).

Toutefois, « après plusieurs années de collecte nettement supérieure au marché en assurance-vie », la collecte est restée inférieure aux attentes en 2013. « La collecte nette reste cependant positive, en raison de la baisse des rachats en 2013 », précise HSBC.

HSBC France a également augmenté de 61% sa production de nouveaux crédits immobiliers, à 5 milliards d'euros, après une hausse déjà importante en 2012 (+39%), un segment qui a permis à la banque de conquérir de nouveaux clients, a relevé lors d'une conférence de presse le directeur général, Jean Beunardeau.

Lire aussi : Les résultats 2013 des principales banques françaises

Partager cet article :
Sabrina LEVACHER

© cbanque.com / SL / Mars 2014