L'union bancaire préparée par Bruxelles jouera un rôle essentiel dans le retour d'une confiance à long terme des investisseurs dans le système bancaire de la zone euro, indique une étude publiée jeudi par l'agence notation Fitch Ratings.

Fitch Ratings estime qu'en cas de supervision unique, l'union bancaire améliorera la possibilité de comparer le niveau de risques des différentes banques ce qui, ajouté à la transparence que l'union prévoit, devrait améliorer la confiance des investisseurs. « L'union bancaire créera une stabilité à long terme de la zone euro mais cela demandera du temps. Elle devrait permettre de créer une plateforme commune de croissance pour des économies nationales aux situations variées », a estimé Bridget Gandy, co-responsable des institutions financières pour l'Europe-Afrique chez Fitch.

La France, principal système bancaire concerné

Selon l'étude, la France sera le principal système bancaire, en terme d'actifs, concerné par la supervision directe prévue par l'union bancaire, alors que l'Allemagne sera pour sa part le pays avec le plus grand nombre de groupes bancaires concernés.

Frais bancaires : jusqu'à 222 € d'économies grâce à notre comparateur

L'agence de notation ne se prononce en revanche pas sur l'impact que pourrait avoir à court terme cette union concernant les notations des banques européennes.