L'Association française des usagers des banques (Afub) a estimé mercredi que le projet de législation de la Commission européenne dans le domaine bancaire devrait faciliter le changement d'établissement pour les consommmateurs français et stimuler la concurrence.

La Commission européenne veut rendre les comptes bancaires accessibles à tous dans l'Union européenne, mais aussi renforcer la transparence des tarifs bancaires et la mobilité bancaire des clients.

Ces deux points sont particulièrement intéressants pour le consommateur en France, où très peu de gens ne possèdent pas un compte bancaire, estime l'Afub. Le projet de Bruxelles prévoit que chaque Etat ait au moins un site internet indépendant permettant de comparer les frais imposés par les différents établissements.

« Les usagers disposeront ainsi d'un outil de comparaison pour éclairer leur choix », souligne le secrétaire général de l'Afub, Serge Maître. Ceci devrait « stimuler la concurrence entre les établissements ». Il salue aussi le fait que le changement de banque, souvent compliqué, puisse être facilité à l'avenir.

Frais bancaires : jusqu'à 223 € d'économies grâce à notre comparateur

L'Afub souhaite à présent que le ministre français de la Consommation, Benoît Hamon, prenne en compte ces propositions de l'Union européenne dans son projet de loi destiné à renforcer le droit des consommateurs, qui a été présenté début mai. Ceci pourrait être fait « par voie d'amendement », estime M. Maître.