Le ministre du Travail, de l'emploi et de la santé s'est déclaré lundi en faveur d'une contribution spécifique de "ceux qui ont le plus les moyens".

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

« Ceux qui ont des rémunérations extravagantes, il faut un peu de bon sens, de plusieurs millions d'euros par an », a expliqué Xavier Bertrand lors d'un point de presse à l'occasion d'une visite en Vendée, à Talmont Saint-Hilaire. « Il faut une rémunération spécifique sur ces montants qui dépassent l'entendement ».

« Je ne suis pas socialiste, je ne suis pas socialisant. Mais la justice doit être mise en place (...). C'est une idée qui chez nous, dans notre famille politique, trouve toute sa place », a-t-il ajouté. Interrogé pour savoir si cette mesure figurerait parmi celles qui doivent être annoncées mercredi par le gouvernement pour que la France tienne ses engagements financiers, le ministre du Travail a répondu, souriant: « Avant l'heure, c'est pas l'heure ».