Plan du site Rechercher

Foncia (BPCE) vendu à Bridgepoint et Eurazeo pour plus d'1 milliard d'euros

  • MoneyVox avec AFP
logo Foncia
DR

Selon le site internet des Echos, le groupe bancaire BPCE a vendu sa filiale d'administration de biens Foncia à un tandem constitué des fonds Bridgepoint et Eurazeo, valorisant l'entreprise plus d'un milliard d'euros.

Dans l'immédiat, BPCE s'est refusé à tout commentaire, de même qu'Eurazeo. Le conseil de surveillance de BPCE devrait se réunir, pour entériner cette cession, mercredi soir, avant la publication de ses résultats du premier trimestre jeudi. Selon les premiers détails dévoilés, le prix de vente comprendrait une dette d'environ 350 millions d'euros et BPCE garderait un peu moins de 20% du capital du plus important administrateur de biens français.

1,32 milliard en 2007

Foncia avait été acheté au prix fort par Banque Populaire en janvier 2007, pour une valeur d'acquisition estimée à 1,32 milliard d'euros, dette comprise, à Jacky Lorenzetti, devenu, entre autres, propriétaire de l'équipe de rugby du Racing-Métro (Top 14). En 2010, BPCE, né en août 2009 du rapprochement des Banques Populaires et de la Caisse d'Epargne, avait été tenté une première fois de céder Foncia, avant que les remous autour de la cession d'Urbania, le n°4 du secteur, ne le dissuadent.

BPCE avait ensuite indiqué, fin janvier 2011, avoir mandaté la banque Rothschild pour le conseiller dans sa « réflexion stratégique » concernant l'avenir de Foncia, qu'il gérait comme une participation financière. A l'issue d'un premier tour, trois fonds avaient été retenus : Charterhouse, Bridgepoint, allié à Euazeo, et Advent.

580 millions d'euros de CA en 2010

Foncia a beaucoup grossi ces dernières années, passant de 400 points de vente en 2006 à 577 actuellement. La société, qui emploie 7.000 personnes, a réalisé en 2010 un chiffre d'affaires en hausse de 7% à 580 millions d'euros, grâce principalement à un bond de 30% de ses transactions immobilières (plus de 12.000 promesses de ventes). Celles-ci s'ajoutent aux 1,4 million de lots gérés pour le compte de copropriétés ou d'investisseurs qui louent leurs logements.

L'excédent brut d'exploitation s'est élevé à 80 millions d'euros en 2010, selon des sources proches du dossier, mais Foncia a perdu des mandats et plusieurs de ses hauts cadres, affirment des bons connaisseurs de l'entreprise. Le résultat net n'est pas connu.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox