Le gouverneur de la Banque de France Christian Noyer a déclaré vendredi attendre « avec sérénité » les résultats des tests de résistance des banques européennes, qui doivent être publiés dimanche.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

« J'attends ça avec sérénité », a-t-il affirmé sur RTL. « On va montrer que c'est un exercice qui a été très complet, extrêmement rigoureux - plutôt plus rigoureux que ce qui a été fait par le passé dans d'autres grands pays -, et je pense que ça va permettre de crédibiliser la solidité du système bancaire dans la zone euro », a ajouté le banquier central.

Cette revue de la qualité des actifs bancaires sera publiée dimanche, avant que la Banque centrale européenne (BCE) prenne en charge la supervision des principales banques de la zone euro.

Christian Noyer a par ailleurs invité la France à accélérer la mise en œuvre des réformes structurelles, notamment celle du marché du travail. « Tout ce qui retarde ce mouvement de réforme est dangereux pour nous », a-t-il estimé, affirmant que « les pays qui ont fait un ajustement très vigoureux et qui ont fait des réformes structurelles très fortes ont renoué avec la croissance ».