Le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, a estimé mercredi que le plan d'économies de 50 milliards d'euros du gouvernement était « important » mais qu'il faudrait faire plus « à moyen terme ».

« Sur le moyen terme, il en faudra davantage mais, pour les prochaines années, ce programme est déjà un programme important, assez ambitieux », a déclaré Christian Noyer sur la radio Europe 1. « Quand on regardera à cinq ans, à dix ans, il faudra aller plus loin. Mais je crois que pour les trois prochaines années, c'est quelque chose qui est à la fois réaliste et qui permet de financer l'essentiel de ce qui est à faire ».

« Trop de fonctionnaires »

Parmi les pistes avancées pour réaliser davantage d'économies, le gouverneur de la Banque de France a notamment cité des réformes de structure dans l'administration. « Il y a trop de fonctionnaires, c'est clair, il faudrait aller vers moins de fonctionnaires », a-t-il aussi fait valoir.

Trouvez le taux le plus bas pour votre projet immobilier !

Le Premier ministre, Manuel Valls, a arraché mardi soir à sa majorité l'adoption du plan de 50 milliards d'euros d'économies, évitant une crise avec Bruxelles, mais 41 députés PS se sont abstenus. Le pacte de responsabilité et de solidarité, compris dans le programme de stabilité, prévoit une baisse de 30 milliards d'euros du coût du travail des entreprises d'ici à 2016, auxquels s'ajoutent plus de 10 milliards de réductions d'impôts d'ici à 2017.