Les effectifs dans les banques commerciales ont globalement baissé de 1,6% en France l'an passé, malgré quelque 21.000 embauches, et la tendance devrait se poursuivre en 2013, selon un communiqué de l'Association française des banques (AFB) publié mercredi.

« Le taux d'embauche s'est contracté en 2012, à 5,7% (contre 8,8 % en 2011) », a souligné l'AFB, qui regroupe les banques commerciales. Le recul des effectifs tient notamment aux plans d'adaptation mis en œuvre par les banques pour faire face à la crise, avec à la clé des suppressions de postes dans les métiers de banque de financement et d'investissement.

« Le secteur bancaire demeure toutefois l'un des premiers employeurs et recruteurs privés en France », a fait valoir l'Association. Au total, plus de 370.000 personnes travaillaient fin 2012 dans les banques adhérentes de la Fédération bancaire française, qui représente l'ensemble du secteur dans le pays.

Frais bancaires : jusqu'à 259 € d'économies grâce à notre comparateur

Parmi les 21.000 embauches effectuées en 2012, près des deux tiers (64%) concernaient des personnes de moins de 30 ans. Les femmes ont pour leur part représenté 58% des recrutements. « En 2012, 44,6% des cadres dans les banques sont des femmes », a précisé l'AFB.