Le député PS Dominique Lefebvre s'est dit jeudi inquiet pour son ami Jérôme Cahuzac, un homme d'une « grande fragilité » qui est « détruit, dévasté » après son aveu de fraude fiscale et sa mise en examen.

Sur France Inter, l'élu du Val-d'Oise a indiqué avoir parlé à l'ancien ministre du Budget pour la dernière fois tôt mercredi. Lui-même lui a envoyé un « sms particulièrement difficile à lire ». C'est un homme « d'une grande fragilité », qui est « dévasté, détruit », qu'il « faut accompagner pour qu'il aille au bout de sa démarche de vérité », a poursuivi Dominique Lefebvre.

Est-il inquiet pour son ami ? « Oui », a répondu le député socialiste. Craint-il qu'il ne s'en prenne à lui-même physiquement ? « Oui », a répondu un peu plus tard le député à RTL. « Parce que cette idée lui a traversé l'esprit, parce que c'est dur, parce qu'il a probablement honte ». « A ceux de ses amis les plus proches, il n'a cessé de demander pardon », a encore relevé l'élu francilien.

Trouvez le taux le plus bas pour votre projet immobilier !

Sur i>TELE, le même a confié : « Il est quelque part en France, il n'est pas à Paris où résident ses enfants, sa mère, son frère, sa sœur ». « Il n'est pas seul », selon Dominique Lefebvre. « Il faut respecter cette période qu'il traverse ». « Personne n'aurait aujourd'hui gagné à ce que cet homme craque ».