La Commission européenne, qui va publier ses prévisions économiques mercredi en début d'après-midi, estime que le Produit intérieur brut (PIB) français ne va progresser que de 0,4% en 2013, affirme Le Monde sur son site internet, alors que le gouvernement français table sur 0,8%.

Le gouvernement, engagé dans un processus de réduction des déficits publics, prévoit officiellement que le PIB progressera de 0,8% en 2013 et a bâti sur cette hypothèse sa trajectoire pour ramener les déficits à 3% du PIB, avant d'atteindre l'équilibre en 2014. Toutefois, de nombreux économistes estiment cette prévision de croissance trop optimiste.

Selon Le Monde, la Commission pense que les 3% de déficit ne seront pas atteints en 2013 mais en 2014, année où la croissance française sera de 1,2%. Bercy n'était pas immédiatement joignable mercredi matin pour commenter les informations du Monde.

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

Les prévisions d'automne de la Commission européenne seront publiées à 13h.