François Hollande et Mariano Rajoy ont souligné mercredi à Paris leurs convergences sur l'Europe, demandant tous deux que des décisions soient prises pour mettre en place l'union bancaire avant la fin de l'année, lors du conseil européen des 13 et 14 décembre.

« Entre la France et l'Espagne nous avons la même conception de ce qu'il y a à faire dans les semaines qui nous séparent d'un certain nombre de rendez-vous », a déclaré le président français à l'issue du 21ème somme franco-espagnol. Dès le conseil européen des 18 et 19 octobre, « nous devons avancer autant qu'il sera possible sur l'union bancaire, sur la supervision des banques, la BCE en ayant la responsabilité au niveau de la zone euro et l'ensemble des banques devant être couvertes », a déclaré M. Hollande lors d'une conférence de presse conjointe avec le chef du gouvernement espagnol. « Ensuite d'autres étapes devront être franchies pour l'Union bancaire », a-t-il ajouté.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 500 € grâce à notre comparatif des assurances vie

Lors du conseil européen de juin dernier « des décisions ont été adoptées, nous voulons que ces décisions soient respectées et nous voulons que cela se fasse avant de la fin de l'année », a renchéri M. Rajoy. « Il n'y a aucune raison pour que ce que nous avons décidé en juin ne puisse pas se faire en décembre », a-t-il plaidé.