La Macif a décidé d'opérer un revirement stratégique au sein de sa filiale Macifilia, spécialiste des risques d'entreprises, qui s'est traduit par le remplacement de la directrice générale, a indiqué lundi l'assureur, confirmant une information parue dans l'Agefi.

Selon l'Agefi, Macifilia pourrait essuyer 60 millions d'euros de pertes en 2010, chiffre non confirmé par la Macif, qui précise que les comptes de la filiale n'ont pas encore été arrêtés.

Sous l'effet d'une forte croissance de son chiffre d'affaires, Macifilia a vu sa rentabilité technique se dégrader en 2010, a indiqué la Macif.

Fin janvier, la directrice générale de Macifilia, Elisabeth Oberli, a été remplacée par le directeur général adjoint de la Macif en charge du pilotage économique, Jean-Marc Raby, qui a conservé ses fonctions au sein de l'assureur mutualiste. Le nouveau directeur général a lancé une revue stratégique, concrétisée par une analyse du portefeuille, qui pourrait mener à une évolution du modèle de la société, selon la Macif.

Jusqu'à 160 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif de banques en ligne

Macifilia a collecté 134 millions d'euros de primes en 2009, dont la moitié sur les risques industriels et commerciaux. Elle compte 695.000 clients, 280 salariés, répartis sur trois sites, selon son site internet.