L'Euribor à échéance trois mois, principal taux de référence du marché interbancaire en zone euro, a atteint lundi, pour la première fois depuis 15 mois, le seuil de 1%, qui correspond au principal taux de référence de la Banque centrale européenne (BCE).

L'Euribor 3 mois, qui s'est affiché à 1,000% exactement au fixing lundi, n'avait plus connu ce niveau depuis le 10 juillet 2009. « Cela traduit une normalisation » du marché interbancaire, selon Orlando Green, stratégiste chez Crédit Agricole CIB.

Avant le début de la crise financière à l'automne 2008, l'Euribor 3 mois était le plus souvent légèrement supérieur au principal taux de refinancement de la BCE. Il a ensuite connu d'importants dérèglements, dont un sommet historique le 8 octobre 2008 à 5,393%, puis un plus bas historique à 0,634% le 31 mars 2010. Depuis fin mars, il n'a cessé de remonter progressivement pour atteindre 1% lundi. « Les choses se sont bien calmées », observe M. Green, pour qui « il y a aujourd'hui moins de dépendance (des banques européennes) vis-à-vis de la BCE ».

Légère hausse pour l'Eonia

Témoin de cette détente, la troisième banque grecque EFG Eurobank a annoncé lundi avoir pu emprunter sur le marché interbancaire en apportant des obligations de l'Etat grec en garantie pour la première fois depuis la crise grecque. Elle a pu emprunter 300 millions d'euros, a-t-il fait savoir. Pour M. Green, l'Euribor ne devrait pas monter beaucoup plus haut que son niveau actuel.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Le taux interbancaire au jour le jour, l'Eonia, était lui en légère hausse lundi à 0,745% contre 0,742% vendredi.