Le ministère du Budget a annoncé ce mardi que le déficit du budget de l'Etat français s'élevait à 56,2 milliards d'euros fin avril, contre 71,6 milliards un an plus tôt. Une amélioration liée notamment à la fin des mesures de relance et à la hausse des recettes fiscales.

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

Au 30 avril, les recettes du budget général de l'Etat atteignent 81,6 milliards d'euros, contre 70,2 milliards à la même date en 2009.

A 76,9 milliards, les recettes fiscales nettes affichent une hausse de 11,3 milliards sur un an, imputable d'une part à l'arrêt de certaines mesures de relance gouvernementales et d'autre part à la reprise de l'activité économique, précise le ministère dans son communiqué.

Quant aux dépenses, elles se montent fin avril à 130,6 milliards, contre 127 milliards un an plus tôt.

Taxe professionnelle : 10,6 milliards d'euros compensés par l'Etat

Si l'arrêt progressif du plan de relance a parmis de réduire les paiements liés à ce dispositif à 700 millions contre 2,9 milliards fin avril 2009, en revanche les dépenses de l'Etat comprennent désormais la compensation mise en place dans le cadre de la réforme de la taxe professionnelle. Cette compensation, versée aux collectivités territoriales, atteint 10,6 milliards d'euros au 30 avril 2010.