Martine Aubry, première secrétaire du parti socialiste français, a fustigé samedi le président Nicolas Sarkozy, comparé à "un Madoff qui donnerait quelques cours de comptabilité".

« J'ai un peu l'impression, quand Nicolas Sarkozy nous donne des leçons de maîtrise budgétaire, (que) c'est un peu M. Madoff qui administre quelques cours de comptabilité », a déclaré la leader de l'opposition française, en clôturant la convention nationale sur un nouveau modèle de développement, à La Plaine-Saint-Denis, en région parisienne.

Dans une allusion à la rentrée scolaire qui « va être encore plus difficile cette année », Mme Aubry a ajouté: « S'il y a des difficultés, peut-être Nicolas Sarkozy nous expliquera que c'était la faute à Charlemagne, qui a inventé l'école, ou peut-être à Jules Ferry, qui l'a rendue obligatoire... Non, non, (...) c'est Nicolas Sarkozy, c'est sa politique! », a-t-elle lancé, très applaudie.

Retraite : épargnez en payant moins d'impôts. 10 contrats comparés

L'ex-financier américain Bernard Madoff, 72 ans, a été condamné en 2009 à 150 ans de prison pour une escroquerie estimée entre 23 et plus de 65 milliards de dollars.