Halloween : l'incroyable budget bonbons des Français

Rendu de monnaie
© Mihail - Fotolia.com

1 foyer sur 2 achète des bonbons et autres sucreries à l'occasion de la fête des morts. Les ventes de chewing-gums, de sucettes et de guimauves s'envolent.

On pouvait se douter qu’Halloween était une aubaine pour les confiseurs, mais pas forcément à ce point là. A quelques jours de la fête des morts, le 31 octobre, une étude de l’institut Nielsen montre l’impact que cet événement a sur les ventes dans la grande distribution depuis les dernières années. A cette occasion, 1 foyer sur 2 achète des bonbons et autres sucreries, à raison de 7 euros et 3 sachets en moyenne.

Les chewing-gums et les barres chocolatées ont particulièrement la cote avec des ventes multipliées par 3,7. Gros succès pour les sucettes aussi avec un chiffre d’affaires qui bondit de plus de 100%, soutenues par de fortes promotions. Idem pour l’achat de guimauves ! Au final, « la quinzaine représente 110 millions d’euros de ventes pour la confiserie, soit 5,4% des ventes annuelles. Le poids de la période d’Halloween pour la confiserie continue de progresser année après année… », constate Nielsen.

L'étonnant boom des achats de légumes

Et il devrait y avoir beaucoup de monde dans les linéaires de la grande distribution ce week-end. En effet Nielsen constate une accélération exponentielle des ventes, démarrant progressivement avant d’accélérer la dernière semaine jusqu’au 31 octobre. « Le jour J représente ainsi 15% des ventes de confiserie de sucre sur la quinzaine. Fait intéressant, il s’agit aussi en 2018 du deuxième meilleur mercredi de l’année pour les ventes de légumes ! Un achat de compensation aux côtés des achats de sucreries ? », s'interroge l'enquête. Mais ne serait-ce pas la ruée sur les citrouilles qui expliquerait ce constat ?

Dans tous les cas, ce dynamisme permet à cette période de figurer à la 9ème place du TOP 10 des semaines les plus importantes de l’année pour l’alimentaire. En 2018, les foyers français ont déboursé, en moyenne, 56 euros lors de la semaine d’Halloween. Seules les fêtes de fin d’année ou encore la semaine de Pâques, notamment, font mieux.

Partager cet article :

© MoneyVox / MB / Octobre 2019