Le ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, a qualifié jeudi « d'indécents » les chiffres circulant sur le salaire que touchera la nouvelle recrue suédoise du club de football du PSG, Zlatan Ibrahimovic.

« Ces chiffres ne sont pas impressionnants, ils sont indécents », a déclaré Jérôme Cahuzac sur Europe 1, à propos du salaire annuel du joueur qui avoisine 15 millions d'euros. « Ils sont indécents à un moment où dans le monde entier chacun doit faire des efforts, connaît les conséquences terribles d'une crise que d'ailleurs la financiarisation du monde de l'économie avait provoqué, cette même financiarisation semble s'emparer de plus en plus chaque mois ou chaque année du football », a dénoncé le ministre du Budget.

Clubs « endettés au-delà du raisonnable »

« On peut craindre peut-être des conséquences qui seraient désastreuses car l'on sait que beaucoup de clubs, notamment dans l'Europe du sud, sont endettés au-delà du raisonnable », a-t-il ajouté. La ministre des Sports, Valérie Fourneyron, avait été mercredi plus modérée, estimant que les sommes en jeu sont « sont astronomiques, déraisonnables ».

Frais bancaires : jusqu'à 223 € d'économies grâce à notre comparateur

Le Paris SG a fièrement présenté mercredi, telle une rock star, l'attaquant international suédois Zlatan Ibrahimovic (ex-AC Milan), au Parc des Princes devant la presse et à ses fans sur les Champs-Elysées, clôturant ainsi en grande pompe ses achats pour le mercato.