Les générations nées en 1965 et en 1966 - qui auront donc 58 et 57 ans en 2023 - sont les grandes perdantes de la réforme des retraites. Pour atteindre le nouveau plafond de 43 ans de cotisations fixé par le gouvernement, ces travailleurs devront justifier de trois trimestres supplémentaires.

Les contours de la réforme des retraites voulue par Emmanuel Macron et Elisabeth Borne sont désormais connus : à compter du 1er septembre 2023, l'âge légal de la retraite sera relevé progressivement de trois mois par an pour atteindre 64 ans en 2030, contre 62 ans aujourd'hui, et il faudra alors justifier de 43 années de cotisations pour toucher une pension à taux plein.

Et justement, les générations nées en 1965 et en 1966 - qui auront donc 58 et 57 ans en 2023 - sont les grandes perdantes de ce mouvement accéléré par rapport à la réforme Touraine qui prévoyait un niveau de cotisation de 43 ans en 2035. Pour atteindre ce nouveau plafond fixé par le gouvernement, ces travailleurs devront justifier de trois trimestres supplémentaires.

Combien de trimestres devrez-vous cotiser pour toucher une retraite à taux plein ?
Année de naissanceAge de départ légalAvant la réformeAprès la réforme
196062 ans

167 trimestres
41 ans, 9 mois

167 trimestres
41 ans, 9 mois
Janvier1961
à août 1961
62 ans

168 trimestres
42 ans

168 trimestres
42 ans
Septembre 1961
à décembre 1961
62 ans et 3 mois168 trimestres
42 ans
169 trimestres
42 ans, 3 mois
196262 ans et 6 mois168 trimestres
42 ans
169 trimestres
42 ans, 3 mois
196362 ans et 9 mois168 trimestres
42 ans
170 trimestres
42 ans, 6 mois
196463 ans169 trimestres
42 ans et 3 mois
171 trimestres
42 ans, 9 mois
196563 ans et 3 mois169 trimestres
42 ans et 3 mois

172 trimestres
43 ans

196663 ans et 6 mois169 trimestres
42 ans et 3 mois
172 trimestres
43 ans
196763 ans et 9 mois170 trimestres
42 ans et 6 mois
172 trimestres
43 ans
196864 ans170 trimestres
42 ans et 6 mois
172 trimestres
43 ans
196964 ans170 trimestres
42 ans et 6 mois
172 trimestres
43 ans
197064 ans171 trimestres
42 ans et 9 mois
172 trimestres
43 ans
197164 ans171 trimestres
42 ans et 9 mois
172 trimestres
43 ans
197264 ans171 trimestres
42 ans et 9 mois
172 trimestres
43 ans
197364 ans172 trimestres
43 ans
172 trimestres
43 ans

Source : Matignon

Frise retraite

Les annonces du gouvernement devront encore être votée par l'Assemblée nationale et le Sénat début février.

Pour obtenir une retraite à taux plein et valider une carrière dite complète, il faut valider des trimestres. Et pour valider un trimestre, il faut percevoir un revenu minimal sur 3 mois. En 2023, il faudra toucher 1 690,50 euros de salaire brut pour la validation d'un trimestre (contre 1 585,50 euros un an plus tôt), ce montant étant revalorisé au rythme de la hausse du Smic.

Retraite : épargnez en payant moins d'impôts. 13 contrats comparés

Mais les personnes nées en 1965 et en 1966 ne sont pas les seules à être pénalisées. Celles nées à partir de l'été 1961 vont voir les conditions de leur départ à la retraite changer en premier suite à la réforme présentée par Elisabeth Borne. Plus précisément, il s'agit de celles nées entre septembre et décembre 1961 qui devront travailler un trimestre supplémentaire et en cumuler 169, soit 42 ans et 3 mois. Ensuite ce sont tous les salariés nés entre 1962 et 1972 qui devront travailler entre 1 et 3 trimestres de plus que prévu à l'heure actuelle.

A quel âge puis-je partir à la retraite ? *

Age légal de départ à la retraite **
Nombre de trimestres requis ** --
Âge du taux plein automatique ** 67 ans

* A compter du 1er septembre 2023, l'âge légal de la retraite sera relevé progressivement de trois mois par an pour atteindre 64 ans en 2030, contre 62 ans aujourd'hui.
** Source : projet de réforme des retraites du gouvernement présenté le 10 janvier 2023.

NB : Il s’agit d’un simulateur simplifié qui présente les cas généraux. Pour une simulation personnalisée, rendez-vous sur le simulateur du site info-retraite.

Réforme des retraites : comment utiliser le simulateur officiel pour connaître votre âge de départ ?