Le patron des députés LR Olivier Marleix a estimé mercredi qu'un amendement au budget de la sécurité sociale n'était « pas le bon cadre » pour voter une réforme des retraites, tandis que le député Éric Ciotti accusait le chef de l'Etat de « jouer au pompier pyromane »

« Ce n'est pas le bon véhicule et on invite le gouvernement à faire avec un tout petit peu plus de sérieux, de prendre un minimum de temps pour la concertation », a affirmé M. Marleix sur franceinfo.

Les projets de loi de budget 2023 (notamment le projet de loi de financement de la sécurité sociale ou PLFSS) doivent être examinés lundi en Conseil des ministres, alors que le gouvernement songe à présenter un amendement controversé sur les retraites dans le PLFSS.

« Le président de la République a lancé une information comme ça à la cantonade devant les préfets , ce n'est pas comme ça qu'on gouverne un pays, sauf si on veut y mettre le feu », a assuré M. Marleix qui a dit attendre « qu'un texte soit déposé par le gouvernement ».

De son côté le député LR des Alpes-Maritimes Éric Ciotti a dénoncé un « passage en force par le PLFSS » qui ne « paraît pas le vecteur le plus adapté ».

Investissez dans l'immobilier dès 1 000 €. Notre palmarès des meilleures SCPI

« Sur le fond je suis favorable au principe d'une réforme, c'est un souci de cohérence, on ne peut pas dire dans l'opposition le contraire de ce qu'on disait dans la majorité. Mais sur la méthode, j'ai l'impression que c'est une forme de provocation de la part du chef de l'Etat », a ajouté sur LCI le candidat à la présidence de LR.

« Qu'est-ce qu'il cherche, des tensions dans la rue ? A attiser des conflits ? » s'est-il interrogé, partageant son « impression qu'il joue un peu au pompier pyromane ».