Epargner pour préparer votre retraite... et en même temps réduire votre impôt sur le revenu : cette double promesse est le principal atout du plan d'épargne retraite. Mais comment savoir combien vous économisez, fiscalement parlant ?

Verser de l'argent sur un plan d'épargne retraite vous permet de réduire votre revenu imposable. Plus précisément : c'est une déduction fiscale. Un avantage fiscal notable offert par l'Etat en contrepartie du blocage de cet argent jusqu'à votre retraite. Ainsi investir sur un PER fin 2021 réduit – fiscalement parlant – vos ressources 2021... et vous assure in fine de diminuer votre impôt 2022 à payer sur les revenus 2021. Voilà pour le principe. Place aux détails.

Qui a intérêt à défiscaliser avec le PER ?

Ouvrir un PER avec pour objectif de baisser vos impôts implique d'être imposable ! C'est une évidence mais, en théorie, n'importe quel banquier ou conseiller financier est tenu de vous le rappeler avant de vous proposer un tel produit. Si jamais vous ne payez pas d'impôt et que vous tenez à ouvrir un PER, il vaut mieux renoncer à la déduction fiscale ou privilégier un autre placement sans blocage (assurance vie, livrets, PEA, etc.).

Plan d'épargne retraite : les 3 questions à vous poser avant d'investir

Impôts et PER : qui économise combien ?

L'économie fiscale du PER n'est pas la même pour tout le monde ! Comme précisé ci-dessus, elle est nulle pour un foyer non imposable. Puis l'avantage fiscal s'accroît selon votre taux d'imposition.

Ou plus spécifiquement selon votre taux marginal d'imposition, ou TMI. Quèsaco ? Le barème de l'impôt sur le revenu est proportionnel : la première tranche des revenus de tout foyer est imposée à 0%, la deuxième tranche à 11%, puis cela grimpe : 30%, 41% et enfin 45% pour ceux dont les revenus annuels par part dépassent 160 336 euros.

Barème 2022 pour l'impôt sur les revenus de l'année 2021
Tranche de revenu par part fiscaleTaux applicable pour la tranche
Jusqu'à 10 225 €0%
De 10 225 € à 26 070 €11%
De 26 070 € à 74 545 €30%
De 74 545 € à 160 336 €41%
Plus de 160 336 €45%

Barème figurant dans le projet de loi de finances pour 2022.

Le TMI n'est ainsi pas votre taux d'imposition global, mais celui qui s'applique à la part supérieure de vos revenus. Or, quand vous versez sur un PER, la déduction fiscale rogne la part supérieure de vos revenus. Ainsi, pour jauger combien vous rapporte un versement en épargne retraite, tout dépend du taux appliqué à cette part supérieure.

Retraite : épargnez en payant moins d'impôts. 11 contrats comparés

Exemple. Un contribuable célibataire sans enfant déclarant 40 000 euros de revenu imposable par an figure dans la tranche à 30%. Il verse 1 000 euros sur un plan d'épargne retraite : son revenu imposable passe à 39 000 euros grâce à ce versement d'épargne retraite. Or ces 1 000 euros auraient dû être taxés à 30%, soit 300 euros d'impôt. Résultat : grâce à cette déduction fiscale de 1 000 euros (pour un versement du même montant sur son PER fin 2021), ce célibataire économise 300 euros sur l'impôt à payer en 2022. Le gain est plus faible si votre TMI est de 11%, et plus élevé s'il grimpe au-delà des 40%.

Versement de 1 000 € fin 2021 sur un PER, avec déduction
Taux marginal d'impôt sur le revenuGain sur l'impôt à payer en 2022
0%0€
11%110 €*
30%300 €
41%410 €
45%450 €

* Hors décote

Pour connaître votre TMI, vous pouvez utiliser la calculatrice d'impôt sur les placements de MoneyVox, ou le simulateur d'impots.gouv.fr.

A retenir. La déduction fiscale de l'épargne retraite est avant tout à conseiller aux ménages figurant dans les « tranches supérieures », de 30% à 45%.

Avez-vous intérêt à déduire les versements de votre PER ?

Quel impact sur vos impôts à la retraite ?

Avantage fiscal à l'entrée mais imposition à la sortie. La déduction fiscale offerte pour les versements PER est en réalité un report d'imposition. Vous réduisez votre impôt sur le revenu au moment où vous épargnez, pendant votre vie active ; mais le Trésor public se rattrape à la sortie, le plus souvent quand vous partez en retraite.

Plan épargne retraite : à quelle rente faut-il s'attendre ?

A la retraite, au moment de débloquer votre PER, les sommes retirées du plan seront soumises au barème classique de l'impôt sur le revenu, comme des revenus d'activités ou des pensions de retraite. Et ce que vous optiez pour la sortie en capital ou en rente viagère. A une nuance près : les sommes épargnées sont soumises au barème classique, et les gains issus de ces sommes sont soumises à la flat tax (12,8% d'impôt sur le revenu). Par conséquent, en cas de sortie en capital, il est déconseillé de tout débloquer en une fois : mieux vaut échelonner les retraits sur plusieurs années pour éviter d'alourdir d'un coup la fiscalité.

Cette imposition à la sortie rend-t-elle l'avantage fiscal du PER caduc ? Non, en pariant sur une baisse de vos revenus à la retraite, et donc sur une plus faible imposition. Illustration 100% théorique : si vous versez 1 000 euros à 45 ans, quand votre taux marginal d'imposition est de 30%, vous économisez 300 euros à l'entrée... puis vous payez 110 euros quand vous retirez cette même somme à la retraite, si votre TMI est retombé à 11%. Entre-temps, en théorie, votre PER vous aura en outre permis de faire fructifier votre épargne.

Comparez les PER à frais réduits