Une nouvelle fois, le montant des retraites complémentaires Agirc-Arrco va progresser moins vite que l'inflation à partir du 1er novembre. Concrètement, voici ce que vous avez perdu depuis 10 ans si vous êtes concerné.

La mauvaise nouvelle est tombée jeudi. Les pensions complémentaires des 13 millions d'anciens salariés du secteur privé seront revalorisées de 1% à compter du 1er novembre, soit 0,5 point de moins que l'inflation. Une perte sèche de pouvoir d'achat pour les retraités concernés, qui est loin d'être une première.

En effet, depuis 10 ans, plusieurs sous-revalorisations ont été décidées par les partenaires sociaux chargés de la gestion du régime de retraite Agirc-Arrco. Et ce afin d'assurer l'équilibre financier du système, qui a encore perdu 4 milliards d'euros en 2020 en raison de la crise du Covid.

D'après les calculs de Valérie Batigne, présidente du cabinet Sapiendo, entre 2011 à 2021, le cumul des revalorisations est inférieur de près de la moitié à l'inflation, entraînant un manque à gagner de près de 4% sur leur retraite complémentaire.

Les cadres encore plus touchés

Dans le détail, pour les anciens salariés non-cadres, les revalorisations sont 42,22% inférieures à l'augmentation des prix, représentant une perte financière sur la partie complémentaire de 3,70%. « En 2011, 1 000 points de retraite Arrco donnaient droit à une pension de 1 213,50 euros. En 2021, ces mêmes 1 000 points donnent une pension de 1284,10 euros, soit une augmentation de 5,71%. Alors que parallèlement, l'inflation a progressé de 9,88%, soit un écart entre la revalorisation et l'inflation de 42,22%. Si les pensions avaient suivi l'inflation, le montant aurait été de 1333,44 euros, alors qu'il est de 1284,10 euros soit une perte pour le pensionné de 49,34 euros par an », illustre Valérie Batigne.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 500 € grâce à notre comparatif des assurances vie

Pour les cadres, le cumul des revalorisations est encore plus important. Il est de 44,31% inférieur à l'inflation, « Certes depuis la fusion Agirc-Arrco, en 2019, l'évolution de la valeur du point est identique pour les cadres et les salariés mais sur la période 2011 à 2018, les revalorisations du point Agirc ont été moindres. Ainsi, ils accusent une perte nette de 3,99% sur la partie complémentaire spécifique aux cadres (ex-Agirc) », explique la fondatrice de Sapiendo.

Retraite Agirc-Arrco : pourquoi il faut vérifier scrupuleusement son relevé de carrière

Si en 2011, 1 000 points de retraite Agirc donnaient droit à une pension de 423,30 euros, en 2021, ils valent 446,60 euros, soit une augmentation de 5,50%. Dans le même temps, l'inflation a progressé de 9,88%. Si les pensions avaient suivi la hausse des prix, le montant aurait été de 465,14 euros, soit une perte sèche de 18,54 euros par an. « Un écart qui se ressent d'autant plus que la retraite complémentaire représente jusqu'à 2/3 de la pension totale des cadres, ingénieurs et autres technicien », conclut Valérie Batigne.

Les avantages du Plan épargne retraite