Des retraités vivant en Thaïlande, au Brésil, en Croatie et en Australie n’ont toujours pas reçu leur pension de septembre. Une erreur qui n’est pas sans conséquence.

Nouveau bug pour Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav). Après avoir réclamé à plus de 200 000 retraités un remboursement de CSG en raison d’une erreur de calcul du taux, Le Parisien révèle ce lundi que des retards dans le paiement des pensions ont été signalés.

Une information confirmée par la Cnav : « Il y a eu un souci sur l'ordre de virement du 9 septembre à destination des assurés ayant un compte bancaire en France avec une adresse postale en Thaïlande, au Brésil, en Croatie et en Australie ». Résultat, 3 000 ordres de virements considérés « à risque » ne sont pas partis.

Ce qui n’est pas sans conséquence. « Ici, si vous ne payez pas votre loyer dans les temps, vous payez une pénalité de 10 euros par jour de retard, et vous risquez la prison et l'expulsion si vous êtes mauvais payeur. Ça ne rigole pas ! », explique, par exemple, un retraité français qui vit en Thaïlande depuis 3 ans.

Le problème a été identifié il y a une dizaine de jours et des virements manuels ont été réalisés pour les assurés ayant fait savoir à la Cnav qu’ils se retrouvaient dans une situation compliquée.

Crédit immobilier : découvrez les taux les plus bas pour votre projet

La Cnav affirme que tous les virements doivent arriver sur le compte bancaire des retraités ce lundi. « Il faudra alors souvent encore une semaine pour virer cette somme sur les comptes à l'étranger », explique Le Parisien.