Réforme des retraites : le PCF veut un référendum

Logo du PCF
CC Julio Costa Zambelli / flickr

Le PCF veut un référendum sur la réforme des retraites, le texte de loi qui sera débattu à l'Assemblée à partir de lundi étant « bien pire » que ce qu'avait annoncé le gouvernement, a affirmé jeudi son secrétaire national Fabien Roussel.

« Nous demandons l'organisation d'un référendum sur ce texte de loi qui comporte des éléments graves dont ni le président, ni son Premier ministre n'avaient parlés », a affirmé M. Roussel, lors d'une conférence de presse à Paris.

Il s'est appuyé sur un sondage Ifop publié jeudi pour l'Humanité et La Marseillaise, selon lequel deux Français sur trois (67%) sont favorables à un tel référendum.

En telle hypothèse, 56% des personnes interrogées voteraient contre l'instauration d'« un système universel de retraites par points », tel que proposé par Emmanuel Macron et le gouvernement.

Selon M. Roussel, « le texte prévoit un départ à la retraite à 65 ans pour la génération née en 1975, la part du PIB consacrée aux retraites est abaissée à 12,9%, au lieu des 14% promis, ce qui va entraîner une baisse des pensions. On est dans le flou concernant le financement, la valeur du point est incompréhensible puisqu'elle sera indexée sur un indice qui n'existe pas encore ».

Le texte « remet en cause notre modèle social. Nous avons besoin d'éclaircissements. Ça fait deux mois que notre pays est en crise, il faut en sortir au plus vite en donnant la parole aux Français », a-t-il insisté. « La démocratie, ce n'est pas tous les cinq ans, surtout quand le président a menti, puisqu'il avait dit pendant sa campagne qu'il ne changerait ni l'âge de départ ni les règles de calcul ».

Les communistes veulent pouvoir déposer lundi, quand se déroulera la discussion générale précédant l'examen du texte à l'Assemblée, une motion référendaire. Statutairement, pour déposer une telle motion, il faut la signature d'au moins 58 députés, qui doivent « tous être présents physiquement en séance au moment du dépôt », a rappelé André Chassaigne, président des députés Gauche démocrate et républicaine.

Le PCF a édité un tract pour le référendum en 2,5 millions d'exemplaires.

Lors d'une conférence de presse distincte, le président du groupe des députés LFI Jean-Luc Mélenchon a promis une « noria » insoumise pour s'opposer au projet de loi sur les retraites, dans l'hémicycle à partir de lundi. Les Insoumis sont également favorable au dépôt d'une motion référendaire.

Partager cet article :

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2020 Agence France-Presse.

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire

Me prévenir en cas de nouveau commentaire