La plateforme de financement participatif Credit.fr est l'objet de tentatives de piratage. Les clients ne peuvent plus accéder à leur compte. « Notre priorité est de protéger vos fonds et vos informations personnelles », explique l'entreprise qui vient de se faire racheter par son concurrent October.

Credit.fr, la plateforme de crowdlending qui met en relation des particuliers avec des TPE-PME à la recherche de financements, est victime de tentatives de piratage. Credit.fr, qui est train de se faire racheter par son concurrent October, a prévenu ses clients par mail.

« L'attaque de la plateforme Credit.fr est toujours en cours, mais nous avons pris des mesures immédiates pour éviter tout préjudice supplémentaire. Nous avons restreint l'accès à tous les comptes sur la plateforme Credit.fr. Cela signifie que pour l'instant vous ne pouvez pas vous connecter à votre compte Credit.fr. Notre priorité est de protéger vos fonds et vos informations personnelles », écrit le directeur des opérations d'October, Maxime Gely.

Selon lui, l'accès à Credit.fr a probablement été possible via l'utilisation d'identifiants volés sur d'autres services, comme Netflix, LinkedIn ou Adobe. « Nous n'avons aucune raison de croire que votre email et votre mot de passe ont été volés sur la plateforme Credit.fr », précise Maxime Gely.

Un accès aux comptes en début de semaine prochaine ?

Il indique que la mise en place de dispositifs de sécurité supplémentaires devraient permettre aux clients de pouvoir accéder de nouveau à la plateforme dans les prochains jours. Ils devraient être informés à ce sujet en début de semaine.

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

« La base de données haveibeenpwnd.com présente une vue d'ensemble de toutes les bases de données connues ayant subi un piratage des identifiants. Nous vous recommandons de prendre le temps de vérifier si vous apparaissez dans cette liste. Si c'est le cas, vérifiez que tous vos comptes en ligne sont sécurisés et changez vos mots de passe si nécessaire », recommande encore Maxime Gely.

Crowdfunding : présentation et réglementation