Vous pensez que vacances et économies ne font pas bon ménage ? Eh bien nous allons vous prouver le contraire. Cet été, la rédaction vous aide à optimiser votre budget et vos finances. Le premier volet de cette série se destine aux petits épargnants et à ce livret d’épargne méconnu : le LEP ! Trois, deux, un… c’est parti !

0,05% pour les livrets bancaires fiscalisés, 0,50% pour le Livret A et le Livret de développement durable et solidaire (LDDS)… Sale temps, donc, pour les ménages aux revenus modestes qui peuvent difficilement prendre des risques avec leur épargne. Dans ces conditions, que faire ? Tout laisser sur votre compte courant ou sous le matelas ? A la lecture des statistiques de la Banque de France, c’est en effet l’option qui domine : durant le dernier trimestre de 2020, 96 milliards d'euros supplémentaires ont ainsi été versés sur les comptes à vue ou gardés au chaud à la maison.

L’inexploité Livret d’épargne populaire

Mais avec le retour de la hausse des prix – 1,5% en 2021 d'après la Banque de France, vous acceptez de perdre de l’argent. En effet, placer en-deçà du taux de l’inflation signifie que le pouvoir d’achat de chaque euro mis de côté diminue mois après mois. En bref, d’un point de vue purement financier, vous feriez mieux de tout dépenser aujourd’hui, plutôt que d’épargner. Triste constat.

Un fait d’autant plus triste qu’actuellement, bien rares sont les produits sans risque - et faciles d’utilisation pour les petites bourses - qui permettent de limiter vraiment la casse. En fait, parmi les livrets, il n’y en a qu’un : le Livret d’épargne populaire (LEP) rémunéré à 1% net. Dommage qu’il soit si peu connu ! « Il n’est pas suffisant que seuls 7,3 millions de LEP soient ouverts, alors que près de 15 millions de ménages français sont éligibles à ce livret », explique le gouverneur de la Banque de France dans le dernier rapport de l'Observatoire de l'épargne réglementée (OER), publié à l'automne 2020. Résultat, seuls 14,3% des particuliers ont un LEP alors que 82% des Français disposent d'un Livret A.

3 raisons d'ouvrir un LEP

Les atouts du Livret d’épargne populaire sont les suivants :

  • Livret d’épargne réglementée oblige, le LEP n’est pas fiscalisé !
  • A 1%, il rapporte deux fois plus que le Livret A et le LDDS, pour rappel rémunérés 0,5% depuis février 2020.
  • Et ce sera toujours le cas : la règle de calcul de sa rémunération prévoit que le taux du LEP soit égal à celui du Livret A majoré de 0,50 point.

Un livret chronophage pour les banques

Si le match Livret A et LEP tourne donc autant en la faveur du second, pourquoi le Livret d’épargne populaire n’est-il pas plus souscrit ? Réponse : Le LEP est un produit complexe à gérer pour les banques. Effectivement, tout le monde ne peut pas détenir ce livret réglementé. Il s’adresse aux foyers modestes. C’est ce qui explique, au passage, son plafond réduit, à 7 700 euros. Concrètement, pour ouvrir un LEP en 2021, votre revenu fiscal ne doit pas dépasser un montant limite qui dépend de votre situation familiale. Il est ainsi de 20 017 euros annuels si vous vivez seul, de 25 361 euros si vous avez un enfant à charge ou encore de 30 705 euros si vous vivez en couple et sans enfant.

Plafond de Revenu fiscal de référence pour détenir un LEP en 2021
Parts de quotient familialFrance métropolitaineMartinique, Guadeloupe, La RéunionGuyaneMayotte
Première part20 017 €23 687 €24 763 €37 113 €
Majoration pour la première demi-part supplémentaire+ 5 344 €+ 5 703 €+ 6 871 €+ 10 294 €
Majoration pour les demi-parts supplémentaires suivantes+ 5 387 €+ 5 387 €+ 8 070 €
Soit pour 2 parts fiscales (couple marié ou pacsé, personne isolée avec un enfant, personne seule avec 2 enfants)30 705 €34 777 €37 021 €55 477 €

Or, la vérification de votre éligibilité incombe à votre banquier… Jusqu'ici ce dernier devait chaque année vous demander votre avis d’imposition, contrôler que vous êtes bien autorisé à avoir un LEP et, si ce n’est pas le cas, le clôturer et rapatrier l’épargne sur un autre support. « En dépit des avantages offerts, le nombre des LEP ne cesse de diminuer presque chaque année. L’obligation de prouver son niveau de revenus non seulement à l’ouverture du compte mais également chaque année de sa détention contribue vraisemblablement à son manque de succès auprès du public concerné, ainsi qu’auprès des établissements bancaires contraints de vérifier tous les ans l’éligibilité de leurs clients au regard de leurs revenus et de leurs situations familiales », expliquait l'an dernier un rapport de l’Assemblée nationale présenté à l'occasion du projet de loi d’accélération et de simplification de l’action publique dont l'ambition est de « simplifier la vie des Françaises et des Français ».

Adopté, ce texte prévoit un changement majeur susceptible de doper le recours au LEP. Un récent décret (1) précise que désormais c'est à la banque de s’assurer par elle-même de l’éligibilité au LEP de son détenteur en s’adressant directement à l’administration fiscale. Cela concerne la vérification annuelle mais aussi les demandes d’ouverture de LEP. C'est seulement si le fisc n’est pas en mesure de dire que l’épargnant respecte ou non les conditions requises, que la banque peut solliciter son client pour obtenir son avis d’impôt sur le revenu.

Retraite : épargnez en payant moins d'impôts. 11 contrats comparés

Imposez le LEP à votre conseiller !

Si vous êtes éligible au LEP, misez donc d’abord ce produit pour placer votre épargne de précaution, avant le Livret A et le LDDS. Selon l'OER, l’encours moyen d’un LEP s’élève à 5 400 euros, soit une marge de 2 300 euros pour atteindre le plafond de 7 700 euros. Rien ne vous empêche de demander par vous-même l’ouverture d’un Livret d’épargne populaire à votre banquier. Si vous respectez les conditions requises – revenus, domiciliation fiscale en France, un seul LEP par personne dans la limite de 2 par foyer fiscal – et que votre établissement bancaire le propose, ce dernier ne peut s’y opposer. Surtout qu'il ne va peut-être pas s'empresser de vous le proposer : « Les banques n’ont pas un intérêt commercial à distribuer le LEP. Les clients concernés ont peu d’avoirs. Ce ne sont pas, à terme, des clients très rentables pour la banque. Cela ne les incite pas à être proactives sur ce produit », expliquait récemment à MoneyVox Cyril Blesson, économiste, associé du cabinet Pair Conseil et éditeur des Cahiers de l’Epargne.

A noter, si vous êtes client d’une banque en ligne, vous risquez, dans ce cas, de devoir vous adresser à une autre enseigne. A l’exception de Hello Bank et des comptes Eko et Globe Trotter du Crédit Agricole, aucune autre banque à distance ne distribue le LEP.

Les livrets d’épargne qui rapportent le plus

(1) Décret n° 2021-277 du 12 mars 2021 relatif au contrôle de la détention des produits d'épargne réglementée