Oups ! Vous devez communiquer vos nouvelles coordonnées bancaires aux impôts ? Dépêchez-vous de vous connecter à impots.gouv.fr, aujourd'hui, pour éviter tout bug lors du prochain prélèvement.

« Jusqu'au 13 septembre 2022 (inclus) » : vous avez donc jusqu'à ce mardi 13 septembre au soir, 23h59, pour mettre à jour vos coordonnées bancaires en vue du prélèvement d'impôt sur le revenu de septembre. Cette date limite concerne donc les 10,7 millions de foyers fiscaux qui ont un « montant à payer » : ces contribuables n'ont pas été suffisamment prélevés, chaque mois, à la source, lors de l'année 2021 et il leur reste donc un solde d'impôt à payer en 2022 sur la base de leurs revenus 2021 déclarés au printemps dernier.

Sur l'avis d'impôt 2022, la date limite de paiement est fixée au jeudi 15 septembre. Avec un délai au 20 septembre pour un paiement en ligne. Dans les faits, cette double échéance ne vaut que pour les contribuables qui n'ont pas dévoilé leur RIB au fisc : ils doivent se dépêcher de se rapprocher de leur centre d'impôts pour connaître les modalités de paiement envisageables, car la Direction générale des finances publiques (DGFiP) impose théoriquement le prélèvement automatique.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Pour ceux qui veulent rentrer dans le rang et livrer leurs coordonnées bancaires au fisc, ou pour ceux qui ont changé de banque récemment, la DGFiP a donc fixé ce mardi 13 septembre (inclus) en date limite pour modifier vos coordonnées bancaires en ligne. Pour ce faire, il faut les renseigner en cliquant sur le bouton « mettre à jour vos coordonnées bancaires » dans la rubrique « gérer mon prélèvement à la source » sur impots.gouv.fr, ou les communiquer par téléphone au 0 809 401 401 (appel non surtaxé) avant 19h.

Le prélèvement sera opéré par le fisc le lundi 26 septembre : c'est à cette date que le « solde impot revenus 2021 N de facture XXX », prélevé par la DGFiP, apparaîtra sur votre compte. Si le solde dépasse 300 euros, les prélèvements s'étaleront sur 4 mois, c'est-à-dire le 26 septembre, 27 octobre, 25 novembre et 27 décembre.

Pour rappel, tout paiement effectué après la date limite indiquée sur votre avis engendre une majoration de 10% de l'impôt dû, à laquelle peuvent s'ajouter des intérêts de retard ou autres sanctions.

Taxe foncière, impôt sur le revenu... Le nouveau calendrier de la fin 2022 avec la suppression de la redevance TV