La campagne de déclaration 2022 sur les revenus 2021 a livré son verdict : 10,7 millions de foyers fiscaux doivent de l'argent à l'Etat. À l'inverse, 13,7 millions seront remboursés.

Faites-vous partie des 10,7 millions de foyers fiscaux qui doivent de l'argent à l'État ou bien des 13,7 millions à attendre un remboursement ? Dans un communiqué publié ce lundi 1er août 2022, le ministère de l'Économie et des Finances dresse le bilan de la campagne d'impôts 2022 portant sur les revenus de 2021.

11 milliards d'euros pour l'État

Ces 13,7 millions représentent 35% des foyers fiscaux, qui percevront en tout 11,5 milliards d'euros. En face, les régularisations de 10,7 millions de foyer (28%) rapporteront 22,5 milliards d'euros à l'État. Le ministère de l'Économie rappelle qu'en cas de montant à payer, celui-ci sera prélevé directement sur le compte bancaire que le foyer aura communiqué, entre septembre et décembre, en un prélèvement (si le montant est inférieur ou égal à 300 euros) ou plusieurs prélèvements (si le montant est supérieur à 300 euros).

Pour la majorité des foyers fiscaux enfin (14,2 millions, soit 37%), les comptes tombent juste et ces derniers n'ont donc rien à faire.

Pour le reste, le ministère de l'Économie et des Finances note que « près de 34,5 millions de foyers fiscaux (88,6%) ont déclaré leurs revenus 2021 en ligne ou de manière automatique. Le nombre de déclarants en ligne continue de progresser de 2,7% cette année, avec 23,9 millions de déclarants (+ 620 000) et 29 millions de déclarations en ligne. »

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

L'automatisation de la déclaration de revenus a facilité la vie de 10,8 millions de foyers fiscaux qui ont choisi de déclarer leurs revenus de la sorte, « sans aucune démarche de leur part, après simple vérification de leurs données fiscales. »

Avis d'imposition : les clés pour comprendre vos impôts 2022