Les détenteurs d'une voiture électrique qui ont fait installer une borne de recharge dans leur logement vont pouvoir bénéficier d'un crédit d'impôt égal à 75% du montant des dépenses. Cet avantage concerne les propriétaires mais également les locataires et les occupants à titre gratuit.

Cette année, le fisc a décidé de donner un petit coup de pouce aux personnes possédant une voiture électrique. En effet, comme le rapporte Capital, elles vont pouvoir bénéficier d'un nouveau crédit d'impôt pour l'installation d'une borne de recharge dans leur logement, égal à 75% du montant des dépenses, dans la limite de 300 euros.

Cette mesure concerne toutes les installations effectuées entre le 1er janvier 2021 et le 31 décembre 2023, et tous les contribuables domiciliés en France, qu'ils soient propriétaires, locataires ou hébergés à titre gratuit pourront en bénéficier. De même, ce crédit d'impôt pourra s'appliquer aussi bien aux résidences principales qu'aux résidences secondaires.

Jusqu'à quatre installations

Cet avantage est limité à un seul système de recharge par personne et par logement. Un couple possédant une résidence secondaire pourra ainsi en bénéficier pour l'installation de quatre bornes. À noter qu'en cas de déménagement, un nouveau crédit d'impôt pourra être accordé pour le nouveau logement.

Pour en bénéficier, les contribuables doivent déclarer le montant des dépenses engagées lors de leur déclaration de revenus, dont la campagne a débuté le 7 avril dernier, via le formulaire 2042 RICI, aux cases 7ZQ / 7ZR pour la résidence principale et aux cases 7ZS / 7ZT pour la résidence secondaire.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 500 € grâce à notre comparatif des assurances vie

Remplacer le CITE

Si ce dispositif est plus adapté pour les maisons individuelles, les personnes vivant en logement collectif pourront quand même en bénéficier. Chaque résident recevra une aide calculée sur la quote-part des dépenses effectivement supportées.

Jusque-là, seuls les propriétaires pouvaient bénéficier d'une aide pour l'installation d'un système de recharge de véhicule électrique. Il s'agissait du crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE), mais il a été remplacé par MaPrimeRénov', qui ne concerne désormais que les dépenses d'amélioration du logement.