L'échéance officielle de paiement de la taxe foncière est ce vendredi 15 octobre. Dans les faits, cette date limite concerne avant tout ceux qui règlent en chèque, TIP ou en espèces un impôt inférieur à 300 euros. Les autres ont quelques jours de répit.

Qu'il soit au format papier ou sur impots.gouv.fr, vous avez théoriquement reçu l'avis de taxe foncière 2021 entre la fin août et la fin septembre. Si vous l'avez mis de côté en attendant « plus tard », il est temps de le ressortir !

La date limite de paiement est fixée au vendredi 15 octobre inclus. Concrètement, cette date limite vous concerne si vous payez avec un support « physique », c'est-à-dire par chèque à l'ordre du trésor public ou par TIP SEPA si votre avis comporte un talon de paiement, sinon par espèces auprès du centre des impôts le plus proche, en vous munissant de votre avis de taxe foncière, ou encore par carte bancaire auprès d'un buraliste agréé au « paiement de proximité ». Ces moyens de paiement ne sont désormais autorisés que pour les avis portant sur un impôt inférieur à 300 euros.

Au-delà de 300 euros, le paiement en ligne est obligatoire.

20 octobre ou 25 octobre ?

Si vous choisissez de payez votre taxe foncière 2021 en ligne sur impots.gouv.fr ou sur l'appli mobile impots.gouv, vous bénéficiez d'un délai supplémentaire de 5 jours, jusqu'au mercredi 20 octobre. Précision utile : vous avez jusqu'au 20 octobre pour activer le paiement par ce biais, mais le montant de la taxe ne sera débité sur votre compte bancaire que le lundi 25 octobre.

Frais bancaires : jusqu'à 223 € d'économies grâce à notre comparateur

L'échéance du lundi 25 octobre est aussi la date à cocher pour ceux qui ont adhéré au prélèvement automatique à l'échéance. Mais il est trop tard pour opter pour ce prélèvement à l'échéance : il fallait l'activer avant la fin septembre pour le réglement de l'avis 2021.

Restent deux cas particuliers. Si vous faites partie des foyers ayant opté pour la mensualisation, le 10ème et dernier prélèvement de l'année 2021 sera effectué demain, vendredi 15 octobre. Enfin, si l'échance figurant sur votre avis est plus lointaine (mi-novembre par exemple), c'est évidemment cette date qui fait foi. Les avis tardifs sont souvent liés à une acquisition ou à un déménagement récent.

Taxe foncière : un retard à prévoir en cas d'achat ou de vente de son logement