Lundi, 11 millions de ménages ont été prélevés par le fisc pour régulariser les impôts dus au titre de l'année 2020. Pour éviter que cela ne se reproduise, vous avez les moyens d'agir.

La saison 2021 de l'impôt sur le revenu touche à sa fin. Suite à la déclaration printanière, le fisc a envoyé cet été les avis d'imposition à près de 40 millions de foyers contribuables. Si 13 millions d'entre eux ont eu la bonne surprise de bénéficier d'un virement pour avoir notamment trop payé d'impôts chaque mois en 2020 dans le cadre du prélèvement à la source, 11 millions de foyers ont vu à l'inverse leur compte bancaire prélevé en début de semaine afin de régulariser ce qu'ils devaient au fisc au titre de l'année passée ou parce qu'ils ont profité en janvier dernier d'une avance de réductions ou de crédits d'impôt trop importante. Pour ceux qui doivent plus de 300 euros au fisc, ce dernier a prévu 3 autres ponctions d'ici la fin de l'année afin de lisser l'effort.

Mais il est déjà temps de penser à la saison 2022 de l'impôt sur le revenu. La Direction générale des Finances publiques vient d'adresser un mail aux contribuables qui les invite si besoin à modifier l'avance des réductions et crédits d'impôt qu'ils vont toucher en janvier. En effet, si par exemple, vous employez une aide à domicile ou que vous versez des dons, vous avez le droit à des réductions ou à des crédits d'impôt sur le revenu. Au début de chaque année, une avance de 60% est versée sur la base de la dernière déclaration de revenus. Cette avance permet de ne pas attendre le calcul de votre impôt à l'été suivant pour bénéficier d'une bonne partie des réductions ou crédits d'impôt qui vous reviennent en principe chaque année.

Trouvez le taux le plus bas pour votre projet immobilier !

« Si toutefois vos dépenses ouvrant droit à réductions ou crédits d'impôt ont diminué en 2021 par rapport à vos dépenses déclarées de 2020, vous pouvez dès à présent réduire cette avance (ou même y renoncer complètement si vous n'avez plus du tout engagé ce type de dépenses cette année) en vous rendant dans votre espace particulier sur impots.gouv.fr, rubrique “Gérer mon prélèvement à la source”, menu “Gérer vos avances de réductions et crédits d'impôt” », explique la DGFiP. Mais il ne faut pas trop tarder. Vous avez jusqu'au 9 décembre pour modifier ou supprimer l'avance de janvier 2022. Et, ainsi, éviter d'avoir à rembourser un éventuel trop-perçu l'été prochain.