C'est la bonne nouvelle de l'année 2021 pour les travailleurs indépendants : une déclaration pour le prix de deux ! La corvée printanière des impôts vous exonère de la corvée annuelle de la déclaration sociale des indépendants.

« Une simplification majeure à compter de 2021 pour les travailleurs indépendants » : voici comme l'administration fiscale présente la déclaration sociale et fiscale de revenus unifiée. C'est en effet une nouveauté : en complétant votre déclaration 2021, afin de calculer votre impôt portant sur les revenus 2020, vous cochez aussi indirectement la corvée déclaration sociale.

Oubliée la complexe déclaration sur net-entreprises.fr : la déclaration sociale des indépendants (DSI) est bel et bien supprimée ! Ainsi, les revenus que vous déclarez sur impots.gouv.fr seront aussi pris en compte pour le calcul de vos cotisations et contributions sociales : les montants remplis seront transmis automatiquement à l'Urssaf et à la CGSS afin de dresser votre échéancier de cotisations.

Cette déclaration unifiée a toutefois tout de la fausse bonne nouvelle, selon Thomas Rone, associé chez Exco Nexiom, cabinet d'expertise comptable, cité par Les Echos : « Si les deux déclarations sont désormais mariées, la base à laquelle s'appliquent les cotisations et impôts n'a pas été unifiée pour autant. Et les retenues applicables aux recettes des indépendants sont prélevées sur 4 assiettes différentes (...) Il devient de plus en plus difficile de faire soi-même sa déclaration. »

Frais bancaires : jusqu'à 223 € d'économies grâce à notre comparateur

A savoir : l'Urssaf propose un outil d'aide à la déclaration de revenus 2020 dédié aux travailleurs indépendants sur le site mon-entreprise.fr.

Quid des auto-entrepreneurs ?

Cette nouvelle déclaration unifiée concerne les contribuables qui déclarent des bénéfices industriels ou commerciaux (BIC), des bénéfices non commerciaux (BNC), des bénéfices agricoles (BA) ou autres revenus d'activités indépendantes.

Mais attention, les auto-entrepreneurs ne sont pas concernés par la déclaration sociale et fiscale unifiée. La démarche (régime commun ou versement libératoire) ne change pas dans leur cas. Sont aussi exclus de la déclaration unifiée les indépendants qui relèvent des régimes suivants : praticiens et auxiliaires médicaux conventionnés (PAM-C), mutualité sociale agricole (MSA), artistes-auteurs (MDA / AGESSA) et marins pêcheurs et marins du commerce.

Plus d'infos : Comment déclarer vos revenus d'auto-entrepreneur